Cahuzac: toute parole politique suspectée, regrette Moscovici

le
2

Le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici a regretté dimanche 7 avril que l'affaire Cahuzac jette l'opprobe sur toute la parole politique, alimentant ainsi la montée du populisme. Durée: 00:51

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9095115 le lundi 8 avr 2013 à 06:46

    Moscovici s'étonne que la parole politique est mise en doute.Ce gouvernement ne fait que mentir depuis le debut et meme avant les élections.Et puis bon ce n'est pas un gouvernement de confiance le président en premier.Moscovici lui meme nous prend pour des idiots.Il dit qu'il a tout fait pour savoir mais rien n'a aboutit.Incompétence alors ou dissimulation.

  • nialas le dimanche 7 avr 2013 à 18:36

    Hollande a toujours menti ! Comme Mitterrand!!! En plus il nous roule dans la farine en voyant la "sortie du tunnel" depuis octobre dernier.... Sa parole n'a aucune valeur. Surtout ne jamais croire ce qu'ils disent, lui et ses sbires... C'est "demain on rase gratis", en permanence... Bien sûr que les gens n'ont plus confiance...