Cahuzac se confie : entrer au gouvernement a été «l'erreur de ma vie»

le
19
Cahuzac se confie : entrer au gouvernement a été «l'erreur de ma vie»
Cahuzac se confie : entrer au gouvernement a été «l'erreur de ma vie»

 Il ne s'était plus exprimé publiquement depuis ses confessions télévisées du 16 avril 2013, sur BFM TV. Après des mois de silence, Jérôme Cahuzac reprend la parole et se confie au magazine «Vanity Fair» sur l'ouverture de son compte en Suisse - «une énorme connerie»- et la «spirale de mensonge» dans laquelle il s'est par la suite embourbé.

A l'origine du premier grand scandale du quinquennat de François Hollande, l'ancien ministre délégué en charge du Budget revient notamment sur les raisons qui l'ont poussé à ouvrir ce compte bancaire non déclaré lorsqu'il s'est lancé, au début des années 1990, dans les implants capillaires tout en menant des missions de consultant pour des laboratoires pharmaceutiques.

VIDEO. Jérôme Cahuzac «a une honte profonde en lui»

«Ce compte est devenu un boulet»

«Très vite, j'ai gagné bien plus qu'auparavant. Je ne savais pas quoi faire de cet argent (...) et une partie des clients de la clinique - surtout les étrangers - voulaient payer en espèces. Je me suis dit qu'avec un compte en Suisse je serais tranquille. J'ai été complètement inconscient», explique-t-il.

«L'existence du compte est devenue un boulet», confie-t-il encore. À cinq ou six reprises, j'ai tenté de m'en débarrasser. À chaque fois, je me suis heurté au même obstacle : la rupture de l'anonymat (?) si j'avais pu rapatrier les fonds et m'acquitter de ce que je devais tout en préservant le secret, immédiatement je l'aurais fait. » Il le certifie, lorsqu'il transfère les fonds à Singapour en 2009, ce n'est pas «pour protéger l'argent mais pour que rien ne se sache jamais».

Au passage, le chirurgien affirme n'avoir «jamais été un homme d'argent». «Dans ma vie, tous mes choix ont abouti à me faire gagner moins d'argent que j'aurais pu», dit-il.

«Une imbécillité qui date d'il y a vingt ans»

Le vrai tournant, aux yeux de Jérôme Cahuzac, c'est donc lorsqu'il accepte ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LongR le lundi 5 mai 2014 à 12:59

    Je ne comprendrai jamais comment les electeurs acceptent de se faire rouler dans la far ine par des ord ures pareilles. Au lieu de s'en remettre à des vole urs dont Ca huzac n'est qu'un exemple, qui jouent les Robins des Bois mais qui gardent la moitié du butin pour eux, ils feraient mieux de décider pour eux memes et réduire l'Etat-ma fia à son seul rôle de police justice

  • LongR le lundi 5 mai 2014 à 12:50

    Le pauvre vieux, il ne savait pas "quoi faire de cet argent" dites donc. Pourtant rien ne l'empêchait d'être solidaire et de vider son compte en faisant don de cet argent à une association caritative. Comme les tres méchants riches Warren Buffet et Bill Gates. Voilà qui l'aurait vidé de sa "honte profonde en lui". Seulement quand on est socialiste, on aime le pognon. En réalité on ne pense qu'à ça. Donc on le garde, quitte à avoir des soucis ensuite.

  • LongR le lundi 5 mai 2014 à 12:46

    C'est tout ce qu'il en retire ? L'erreur de sa vie n'est pas l'overture d'un compte en SUisse. L'erreur de sa vie c'est d'être un faux jeton, et de prôner la solidarité pour les autres et de ne pas la faire pour soi même, comme tout bon socialiste bien pensant. Pour un qui s'est fait chopper, combien d'autres comme lui au gouvernement ? Ils ont tous des salaires à quatre zéros avec un patrimoine de smicard (sauf Fabius dont le fils est mêlé à des drôles d'affaires), curieux non ?

  • fbordach le mercredi 23 avr 2014 à 22:16

    Vraiment, il ferait mieux de se taire!

  • M7097610 le mercredi 23 avr 2014 à 11:12

    la femme est l'avenir de l'homme qu'il disait...sauf pour ce pauvre Cahuzac !

  • dotcom1 le mercredi 23 avr 2014 à 10:38

    Sa plus grande erreur fut surtout de s'atirer la vengeance de son ex

  • M7097610 le mercredi 23 avr 2014 à 10:33

    la fraude n'est pas le pire. Ces conseils ont été rémunérés pour faire référencer les médicaments par la sécu au prix le plus élevé... Cherchez pas, la ruine de la sécurité sociale, ce sont ceux qui sont censés la gérer qui creusent le trou ! En plus, il devrait perdre son statut de médecin car il leur est interdit d'être corrompus par les labo...la radiation, ça fait mal !

  • M7097610 le mercredi 23 avr 2014 à 10:29

    il en devient sympa...surtout quand on connait le nombre de parlementaires et de ministres qui en ont un et qui ne disent rien ! Comme Kouchner, il aurait du créer une boite à l'étranger et son compte aurait été vidé au profit de sa société. La maire de Puteaux vit très bien avec ses 4 millions au Luxembourg découverts au cours d'une enquête judiciaire concernant son père et pour corruption s'il vous plait ! ELle a même été réélue au premier tour !

  • M3890093 le mercredi 23 avr 2014 à 10:26

    Le symbole d'une gauche déjantée, qui combat les riches, mais rêve en secret de le devenir. Qui nie lorsqu'ils sont pris en flagrant délit. O prolétariat ! tu devrais te méfier lorsque tu votes pour ces figures emblématiques qui sont tous des riches et ne sont généreux qu'avec l'argent public, pas avec le leur.

  • sidelcr le mercredi 23 avr 2014 à 10:21

    Ils n'ont honte de rien ! mentir est naturel chez les politiques , comme respirer .