Cahuzac ne veut plus que l'on parle de lui

le
0
Depuis son départ du gouvernement, l'ancien ministre du Budget était sous le feu des critiques et le regard des médias.

Une longue interview confession sur BFMTV, plusieurs entretiens sur des télés et des radios, une apparition dans son ex-fief de Villeneuve-sur-Lot, quelques confidences lâchées à des journalistes, etc. Depuis son départ du gouvernement il y a trois mois, Jérôme Cahuzac a utilisé toute la palette de la communication. L'homme sait y faire. Il a du métier.

Mais il souhaite désormais se faire oublier des médias, tourner la page, faire retomber la pression qui pèse sur lui. «Je ne veux plus apparaître. Je ne veux plus que l'on parle de moi», confiait-il au Figaro mardi matin, quelques heures avant que trois de ses anciens collègues - Christiane Taubira, Manuel Valls et Pierre Moscovici - ne soient auditionnés à l'Assemblée nationale par la commission d'enquête chargée justement de faire la lumière sur l'«affaire Cahuzac».

L'ex-m...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant