Cahuzac : Hollande a été «correctement informé », selon Charles de Courson

le
7
Cahuzac : Hollande a été «correctement informé », selon Charles de Courson
Cahuzac : Hollande a été «correctement informé », selon Charles de Courson

Le gouvernement et le Président de la République savaient-il, avant les aveux de l'intéressé début avril, que Jérôme Cahuzac avait un compte secret à l'étranger ? C'est l'une des questions à laquelle la commission d'enquête parlementaire compte donner une réponse dans son rapport qui sera rendu fin septembre. Mais son président commence déjà à délivrer des éléments sur la teneur des conclusions. Interrogé jeudi matin sur Europe 1, l'UDI Charles de Courson a estimé que François Hollande avait été «correctement informé entre le 4 et le 18 décembre», soit quatre mois avant la fin du mensonge de l'ex-ministre du Budget.

Pourquoi le 4 et le 18 décembre ? Parce que «autour du 4-5» décembre, maître Mignard, ami de longue date du président de la République et par ailleurs avocat du site Médiapart, qui avait révélé le scandale à cette date, en avait parlé avec François Hollande. Dans une interview donnée fin mai, l'avocat avait reconnu s'être entretenu avec président de la République à ce moment-là et lui avoir dit «qu'en tant qu'avocat, (il) pensait qu'il y a(vait) quelque chose» dans ce cette dossier. Ce à quoi lui aurait répondu Hollande : «S'il y a des preuves, dans la minute, il dégage.»

Quant au 18 décembre, Edwy Plenel a rencontré à cette date «l'entourage présidentiel, peut-être même le président», comme le directeur de Mediapart l'a assuré lors de son audition devant la commission d'enquête en mai. Charles de Courson a en outre évoqué l'audition de Alain Zabulon, directeur de de cabinet adjoint de François Hollande. Il a avoué aux parlementaires avoir prévenu dés 15 décembre le président de l'existence d'une bande enregistrée provenant de Michel Gonelle sur laquelle une voix attribuée à Jérôme Cahuzac avouait détenir un compte en Suisse.

La «très grande arrogance» de Cahuzac

Interrogé sur l'audition la veille de Jérôme Cahuzac, Charles de Courson a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dhote le jeudi 27 juin 2013 à 15:54

    Attendez donc les conclusions de la commission pour dire qu'Hollande ne savait rien...

  • fgino le jeudi 27 juin 2013 à 12:52

    Hollande a été informé mais il a rien fait ... c'est médiapart qui l'a poussé à agir !

  • 90342016 le jeudi 27 juin 2013 à 12:06

    vive marine

  • 90342016 le jeudi 27 juin 2013 à 12:06

    um-ps le parti des pourris

  • M2110926 le jeudi 27 juin 2013 à 11:23

    Bien sur qu'Hollande était au courant.

  • rusti13 le jeudi 27 juin 2013 à 10:43

    u.m.p. ps Vous détenez le pouvoir maintenant, mais dans une décennie nous détiendrons le pouvoir et nous vous demanderons des comptes. Nous vous traînerons devant un tribunal du style Nuremberg où vous serez jugés pour haute trahison, où vous serez jugés pour crimes contre l’humanité, et pour la première fois depuis longtemps, nous serons vos juges. »

  • cacciat4 le jeudi 27 juin 2013 à 10:33

    UDI =UMP SANS VALEUR SES EXPLICATIONS