Cahuzac, Dassault et Balkany tombés dans l'escarcelle d'Éliane Houlette

le
2
Éliane Houlette lors de l'audience solennelle de son installation à la tête du nouveau parquet financier national.
Éliane Houlette lors de l'audience solennelle de son installation à la tête du nouveau parquet financier national.

"C'était un beau bal d'hypocrites, non ?" Dans la salle des pas perdus du tribunal de grande instance de Paris, les convives venus assister à l'audience solennelle d'installation du nouveau parquet financier national s'en donnent à coeur-joie. On y croise la garde des Sceaux Christiane Taubira, le procureur de la République François Molins, le procureur général près la Cour de cassation Jean-Claude Marin, le juge Renaud Van Ruymbeke, quelques parlementaires et peu de robes noires, Jean Veil et Yves Repiquet, avocat de Christine Lagarde. Tous ont répondu à "l'acte de naissance" de cette nouvelle institution, dotée d'une compétence sur la France entière, créée dans le sillage de l'affaire Cahuzac. Spécialisée dans les affaires de corruption et de grande fraude fiscale, elle compte à sa tête une femme. Magistrate impartiale, Éliane Houlette a fait une carrière remarquée. Petite dame à la voix fluette, elle a débuté en tant que juge des enfants avant d'intégrer la chancellerie à la direction criminelle chargée des affaires économiques et financières. Puis elle a été en poste au parquet de Versailles avant de rejoindre la section financière du parquet de Paris (de 1993 à 2001). Devenue avocate générale à la cour d'appel de Paris chargée des affaires civiles, elle siège depuis 2012 au Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques. Ceux qui ont travaillé avec elle la disent courtoise mais ferme. Plus-valueDes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppetitj le mardi 4 mar 2014 à 12:09

    Et pas de Ségolène pour minoration de la valeur de sa villa de Mougins en 2007... C'est pas de la fausse déclaration fiscale?

  • M3365316 le mardi 4 mar 2014 à 10:44

    "C'était un beau bal d'hypocrites, non ?" pourquoi ce sous titre incongru ??