Caen sur la voie Féret, Bastia dans le bon wagon

le
0
Caen sur la voie Féret, Bastia dans le bon wagon
Caen sur la voie Féret, Bastia dans le bon wagon

Trois matchs, neuf buts, une soirée plaisante en Ligue 1. Caen, facile vainqueur de Lens (4-1), a confirmé son statut d'équipe du moment alors que Bastia a pu compter sur ses recrues pour faire tomber Lille (2-1). Rennes et Bordeaux se neutralisent (1-1).

  • Rennes/Bordeaux : 1-1
    Buts : Paul-Georges Ntep (11') pour Rennes / Wahbi Khazri (77') pour Bordeaux

    C'est indéniable, Bordeaux va mieux. Ce regain de forme, les Girondins le doivent principalement au retour de leur star tunisienne, Wahbi Khazri. Seulement, les joueurs de Rennes commencent à en avoir marre de se faire marcher dessus. Après neuf matchs de Ligue 1 sans la moindre victoire, les hommes de Montanier frappent les premiers. Au terme d'une action collective en une touche de balle, Rennes N'tep sur le crâne de Bordeaux (11'). Menés au score, les hommes de Willy Sagnol prennent le contrôle du jeu sans toutefois parvenir à se créer d'occasions franches. Kiese Thelin a bien du mal à se faire respecter par Danzé. Rennes recule trop, et peut-être même trop tôt. Khazri prouve son aisance sur coup franc mais Costil semble être dans un grand soir (44'). Comme souvent. A l'image de Plasil, qui prend son petit pont mais pas de boulette au retour des vestiaires, Bordeaux lève le pied. Le bloc rennais est très difficile à bouger. Les Bretons posent le pied sur la balle et commencent à faire tourner tranquillement les hommes au scapulaire. Heureusement, d'ailleurs. La dernière fois que le Stade Rennais avait enchaîné dix rencontres sans victoires en Ligue 1, c'était lors de la saison 1991-1992, et les Bretons étaient descendus en Ligue 2. Mais Mickaël Lesage n'a cure des statistiques et offre, littéralement, un penalty aux Girondins. Khazri bat Costil (77') et ramène Rennes à ses tristes réalités.

  • Bastia/Lille : 2-1
    Buts : Giovanni Sio (22') et Floyd Ayité (40') pour Bastia / Ryan Mendes (17') pour Lille

    On commence à avoir l'habitude à Armand Cesari : la pelouse est dans un état pitoyable. Il faut dire que la pluie et le vent, ça n'aide pas vraiment à conserver un beau tapis vert. Très vite, les Lillois prennent la mesure du match et privent les Corses de ballon. Areola, lui, prive Lopes d'un but en sortant sa lourde frape (13'). L'arrêt hola du soir. Alphonse ne peut en revanche rien faire sur la magnifique tête de Ryan Mendes (17'). Seulement, Printant a pu compter sur un bon hiver avec les arrivées de Danic et de Sio. Le premier centre pour le deuxième, qui prouve aux Lillois qu'à Bastia aussi, on sait monter si haut (22'). Un petit pas hors-jeu prive même l'ancien Sochalien d'un doublé (31'). Mais Boufal, qui...








  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant