Caen sous pression au moment de recevoir Dijon

le
0
Caen sous pression au moment de recevoir Dijon
Caen sous pression au moment de recevoir Dijon

A Caen, ce n’est pas encore la déprime, mais on n’en est pas loin. En difficulté depuis le début de la saison en championnat, Caen s’est déjà incliné neuf fois et pointe à une dangereuse 18eme place après quinze journées.

Son dernier revers en Ligue 1, contre Lille (2-4), a mis en évidence ses carences du moment. Défense bancale, milieu trop léger, attaque en manque d’inspiration, le Stade Malherbe joue avec le feu. Depuis sa victoire contre le leader niçois le 6 novembre (1-0), Caen ne met plus un pied devant l’autre. Deux défaites, un nul et un jeu toujours aussi triste. Les Normands sont défaillants dans tous les secteurs et ont perdu ce grain de folie qui leur avait permis de réaliser un exercice 2015-16 (7eme) de qualité. Les départs, comme celui d’Andy Delort, ont fait mal. Caen est actuellement dans le dur et Patrice Garande n’a pas hésité à secouer ses joueurs après la défaite dans le nord. « Je suis profondément choqué par l'attitude de mes joueurs », avait concédé l’entraîneur. Jeudi en conférence de presse, il a sous-entendu que ses mots devaient surtout réveiller ses troupes. « Les joueurs ont tous envie de réagir, a-t-il indiqué. Je le sais. Après, quand je dis ça, ce n'est pas une garantie de gagner le match. » Mais le coach de Malherbe ne remet pas en cause le degré d’implication de son groupe pour autant.  « Je n'ai pas perdu confiance dans les qualités de ce groupe, a expliqué Patrice Garande. Il ne faut pas croire que les joueurs s'en foutent. Ils sont déçus. Ils ont tous envie de réagir et ils sont tous ensemble, soudés. Ils sont presque impatients d'être demain (vendredi). »

Garande : « La barre des 20 points est toujours atteignable »

Si Caen n’est pas encore tout au fond de la classe, c’est parce qu’il y a pire que les Normands. Lorient et Nantes sont encore plus mal lotis, mais cette 18eme place, synonyme de barrage en fin de saison, Patrice Garande ne compte pas s’y attarder plus que nécessaire. Même si la situation est décevante, les joueurs normands bénéficient du soutien indéfectible de leurs supporters. Le Malherbe Normandy Kop a décidé, à l’occasion de la réception de Dijon à d'Ornano, d’accueillir les joueurs dès leur arrivée au stade à 19h afin de les soutenir. Car cette saison, Caen risque de batailler pour conserver sa place dans l’élite. Avec quatorze points au compteur et quatre matchs avant la trêve hivernale, Patrice Garande espère que son équipe réagira afin de passer l’hiver au chaud. « La barre des 20 points est toujours atteignable, alors je pense que c’est possible », a expliqué le technicien. Surtout que les Normands affrontent Dijon, Nantes et Metz lors des trois prochaines journées. Des concurrents directs à qui il ne faudra faire aucun cadeau.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant