Caen rusé, Rennes usé

le
0
Caen rusé, Rennes usé
Caen rusé, Rennes usé

Bien heureux Caen qui a rusé Rennes. Dans ce duel du Nord entre deux équipes aux résultats instables, ce sont les Normands qui sont sortis vainqueurs. À l'envie et au vice pour dépasser leurs adversaires du jour et remonter un peu dans ce classement qui ne veut rien dire.

Stade Malherbe Caen 1-0 Stade rennais

Buts : Ntibazonkiza (54e)

Sur un fil depuis l'arrivée de Rolland Courbis avec des résultats en dents de scie, les Rennais ont de nouveau craqué. La faute à un collectif trop déséquilibré dans le jeu. Entre un milieu qui manque de rythme, malgré la titularisation d'un Yoann Gourcuff qui en manquait lui aussi, et devant, un Pedro Henrique (préféré à Grosicki) très peu inspiré. Pourtant, sur les côtés, Ntep, et surtout Dembélé ont fait le taff. Percussion, dribbles... Ils ont emmerdé le Stade Malherbe de Caen qui a été malin jusqu'au bout. Comme des vieux briscards, les Normands ont laisse leurs adversaires se jeter dans la gueule du loup, pour mieux les surprendre. Derrière pendant toute la première mi-temps, ils ont su contenir, pour mieux piquer là où ça fait mal. Un but en deuxième période, un peu de folie et d'envie, et le tour était joué. Malgré quelques occasions, Rennes a manqué de réalisme et de justesse. Caen était au courant avant tout le monde.

Le vide


Les Rennais se montrent dangereux direct. Titularisé pour la première fois depuis mars 2015, Gourcuff hérite du ballon dans la surface. À la deuxième minute de jeu, le revenant contrôle et se jette pour centrer. Malheureusement, sa tentative file devant le but de Vercoutre et personne ne reprend. Les Bretons annoncent la couleur. Ntep et Dembélé remuent sur leurs côtés mais Caen répond sur coup de pied arrêté. Féret botte bien dans la surface mais c'est dégagé par la défense qui est de nouveau sollicitée après dix minutes de jeu. Bazile s'emmène le ballon et à l'entrée de la surface, sa frappe oblige Costil à se coucher.

Gourcuff titulaire
Les deux équipes manquent de précision et peinent à se rapprocher des buts pour créer le danger. Les Caennais sont à domicile mais préfèrent évoluer en contre et se projeter rapidement vers l'avant, tandis que Rennes garde le ballon pour trouver la faille. Dembélé déboule bien côté droit mais encore une fois, ça manque trop de précision dans le dernier geste pour inquiéter Vercoutre. Toujours pas de vraie…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant