Caen n'y arrive plus

le
0

Alors qu'il menait au score en supériorité numérique, le Stade Malherbe de Caen a laissé échapper les trois points sur la pelouse de Guingamp, malgré une solidarité retrouvée (1-1).

Le debrief

« Il n’y a pas de crise mais il y a des mentalités qu’il va falloir changer », avait reconnu Xavier Gravelaine en milieu de semaine. Le directeur général de Caen pourrait de nouveau pousser un petit coup de gueule cette semaine. Alors que son équipe menait au score face à des Guingampais peu inspirés et réduits à dix, elle a été rejoint sur un coup-franc anodin suite à une faute évitable (1-1). De quoi regretter ces deux nouveaux points perdus. Rodelin, auteur de son neuvième but de la saison, avait pourtant parfaitement lancé les hommes de Patrice Garande en fin de première période. Mais le retour des vestiaires a été compliqué pour les Malherbistes, qui se sont recroquevillés dans leur partie de terrain et ont laissé l'En Avant Guingamp venir pour mieux les contrer. Des contres qui ne sont jamais venus. Avec la volonté et l'envie de prendre un point supplémentaire dans la course au maintien, les coéquipiers de Jimmy Briand se sont battus et ont été récompensés. Dans une fin de rencontre ponctuée par deux exclusions (Giresse côté guingampais et Seube pour Caen), les Normands ont essayé de reprendre l'ascendant, en vain. Un résultat qui satisfait finalement les deux équipes. Guingamp prend un point essentiel et peut aborder sereinement la fin de saison, tandis que le SMC met un terme à une série de trois défaites consécutives tout en retrouvant une solidarité collective disparue ces dernières semaines. Un moindre mal.

Le film du match

31eme minute (0-1) Ouverture du score caennaise sur un contre ultra-rapide. Après avoir récupéré une mauvaise relance de Sorbon, Louis sert Féret au milieu de terrain. Le capitaine caennais décale Rodelin sur la gauche. À 4 contre 2, l'ancien Lillois fixe avant de frapper en force sous la barre de Lössl qui ne peut rien. 44eme minute Grosse erreur de Jacobsen qui trébuche devant Appiah. Le latéral centre à ras de terre au second poteau. Sorbon est trop court mais pas Delort qui se retrouve seul mais ne redresse pas suffisamment la course de ce ballon qui passe à côté du montant de Lössl. 54eme minute Sur un centre de Blas venu de la gauche, Briand manque sa reprise, ce qui trompe la défense caennaise. Aux six mètres, Coco contrôle et permet à Bessat de venir tacler dans ses pieds pour mettre en corner. 66eme minute Bon centre de Blas repoussé par Ben Youssef directement sur Giresse qui prend sa frappe de l'angle des six mètres. Ca part très bien, fort, mais c'est contré juste devant les cages par... Erding. 72eme minute Nouvelle perte de balle évitable de Martins-Pereira qui manque son dribble devant Delort. À plus de 30 mètres, excentré côté gauche, Delort tente de lober Lössl légèrement avancé mais sa frappe sans contrôle est bien détournée par Lössl au prix d'une belle parade main droite au premier poteau. 82eme minute (1-1) Ben Youssef commet une faute largement évitable aux abords de la surface. Martins-Pereira trouve au second poteau Sorbon qui devance Adéoti et trompe de près Vercoutre. 89eme minute Au milieu de quatre défenseurs, Delort se défait du marquage avant de déclencher une frappe puissante du droit de l'entrée de la surface. L'enchaînement de l'attaquant est parfait, tout comme la parade de Lössl qui repousse cette tentative au premier poteau.

Les joueurs à la loupe

GUINGAMP Fautif sur l'ouverture du score, SORBON s'est bien rattrapé en égalisant en toute fin de rencontre sur un service de MARTINS-PEREIRA qui avait tout raté jusque-là. Également auteur de plusieurs erreurs, JACOBSEN est passé à côté de son match. Heureusement, KERBRAT s'est montré à la hauteur au sein de la charnière guingampaise, tout comme LÖSSL dans son but avec quatre arrêts. Au milieu d'une équipe totalement déséquilibrée, SANKHARÉ et DIALLO ont semblé perdu en première période. Ce dernier a rapidement cédé sa place afin de permettre une réorganisation totale avec l'entrée d'ERDING (58eme), qui a rééquilibré l'équipe et apporté un plus offensif tout en se montrant incroyablement distrait et maladroit. À ses côtés, BRIAND a beaucoup décroché pour organiser le jeu breton et faire le lien entre le milieu et l'attaque. Il a été très en vue, tout comme le jeune BLAS, très présent en première période avant de disparaître et d'être remplacé par PRIVAT (81eme). Également titulaire, COCO ne s'est pas montré à son avantage malgré une bonne volonté évidente. Beaucoup de déchet dans son jeu jusqu'à son remplacement par DE PAUW (69eme) qui est resté dans la lignée de ces prestations précédentes. Auteur d'éclairs sur de belles ouvertures, GIRESSE a rejoint les vestiaires avant les autres après avoir disjoncté en fin de rencontre avec un tacle irraisonné sur Louis. CAEN Auteur de trois buts sur ses quatre dernières frappes cadrées, RODELIN s'éclate cette saison en Normandie. Remplacé par NTIBAZONKIZA (77eme), il a relancé une équipe caennaise en difficulté, à l'image de son attaquant de pointe, DELORT, qui n'a plus trouvé le chemin des filets depuis cinq matchs et a gâché une grosse occasion juste avant la pause. Troisième homme du trident offensif, LOUIS a justifié la confiance de Patrice Garande en percutant beaucoup. Il reste néanmoins un joueur trop inconstant avec des longues disparitions. Passeur décisif, FÉRET n'a pas autant pesé qu'à l'accoutumée dans le jeu caennais même s'il a pris le dessus sur son compère de l'entrejeu DELAPLACE. Placé en sentinelle, SEUBE a récupéré un grand nombre de ballons (23) et a pris beaucoup de coups avant d'être exclu pour deux avertissements dans les arrêts de jeu. Le premier n'était pas forcément mérité mais le second s'est avéré logique. En l'absence de Da Silva, la charnière BEN YOUSSEF – YAHIA a très bien débuté la rencontre. Ce dernier a néanmoins rapidement quitté la pelouse pour une douleur aux adducteurs, remplacé par ADÉOTI (38eme) qui n'a jamais réussi à se mettre au niveau et qui est fautif sur l'égalisation de Sorbon en oubliant le marquage. Ben Youssef s'est pour sa part alerté en commettant une faute évitable à l'entrée de sa propre surface lourde de conséquences puisqu'elle a entraîné l'égalisation guingampaise. En revanche, match très propre des latéraux APPIAH et BESSAT. Le premier s'est montré très offensif tandis que le second s'est signalé grâce à un sauvetage dans les six mètres devant Coco. S'il n'a pas été décisif, VERCOUTRE a effectué quelques bonnes sorties.

Monsieur l’arbitre au rapport

Rencontre quasiment sans faute pour Benoît Millot qui a notamment exclu fort logiquement Thibaut Giresse à dix minutes du terme. Un quasi sans faute car son avertissement à l'encontre de Nicolas Seube semblait de trop et s'est avéré très important puisque la sentinelle caennaise a été exclue pour un deuxième carton jaune dans les arrêts de jeu.

Ça s’est passé en coulisses...

- Battu lors des trois dernières journées, le SM Caen vit une période trouble. Le directeur général du club normand, Xavier Gravelaine, s'est voulu rassurant sans pour autant minimiser le problème : « Il n’y a pas de crise mais il y a des mentalités qu’il va falloir changer, a-t-il reconnu. Il y a un problème concernant le comportement et quand il n’y a pas les valeurs du Stade Malherbe, on n’est plus rien. » - À l'occasion de cette rencontre, Guingamp a mis en vente une cinquantaine de maillots de joueurs actuels de l'EAG mais également de stars du football (Ben Arfa, Hazard, Giroud etc.) pour l'association « Trisomie 21 Côtes d'Armor »  

La feuille de match

L1 (35eme journée) / GUINGAMP – CAEN : 1-1

Stade de Roudourou (16 203 spectateurs) Temps frais - Pelouse en très bon état Arbitre : M. Millot (4) Buts : Sorbon (82eme) pour Guingamp – Rodelin (31eme) pour Caen Avertissements : Diallo (41eme) pour Guingamp – Seube (62eme et 92eme) pour Caen Expulsion : Giresse (80eme) pour Guingamp – Seube (92eme) pour Caen GUINGAMP Lössl (5) – Jacobsen (3), Kerbrat (5), Sorbon (4), Martins-Pereira (3) – Blas (6) puis Privat (83eme), Diallo (4) puis Erding (58eme), Sankharé (4), Giresse (3) – Coco (3) puis De Pauw (69eme), Briand (5) N'ont pas participé : Samassa, Angoua, Dos Santos, Cardy Entraîneur : J. Gourvennec CAEN Vercoutre (4) – Appiah (5), Yahia (4) puis Adéoti (36eme), Ben Youssef (4), Bessat (5) – Seube (4) – Rodelin (6) puis Ntibazonkiza (77eme), Delaplace (4), Féret (4), Louis (5) – Delort (4) N'ont pas participé : Reulet, Alhadhur, Diomandé, Leborgne, Bazile Entraîneur : P. Garande
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant