Caen : les agriculteurs bloquent la route de Bretagne

le
1
Le ministre de l?Agriculture Stéphane Le Foll a invité les éleveurs normands à se rendre jeudi à Paris. Ils refusent et maintiennent les barrages.
Le ministre de l?Agriculture Stéphane Le Foll a invité les éleveurs normands à se rendre jeudi à Paris. Ils refusent et maintiennent les barrages.

Autour du rond-point du boulevard périphérique de Caen et de l'autoroute A84, qui, au sud-ouest de Caen, mène vers le Mont-Saint-Michel et Rennes, une vingtaine de tracteurs sont arrêtés. Y sont accrochés de longues ou hautes remorques : la route vers la Bretagne est coupée. Une pancarte annonce « Sauvons nos élevages ».

Plusieurs dizaines d'agriculteurs de tous les âges vont et viennent ou patientent assis sur des bottes de paille. Seules passent au compte-gouttes les voitures déjà engagées sur le boulevard périphérique, mais uniquement vers le centre-ville de Caen. Visiblement excédé, un vacancier avec des vélos sur sa remorque tente de passer en force : un manifestant arrache un essuie-glace. « On se calme », lance un paysan plus âgé. Tout rentre dans l'ordre. D'autres automobilistes manifestent leur soutien aux éleveurs en criant ou en klaxonnant. Arrive un semi-remorque espagnol transportant de la viande : on s'attroupe à l'arrière du camion en vue d'un éventuel « contrôle » du chargement. Les documents semblent en règle.

« On veut un prix équitable, mais ni subvention ni prime »

Des chauffeurs routiers, regroupés à l'écart de leurs poids lourds, patientent depuis 6 heures, moment où le barrage a été mis en place, de même que sur trois autres axes vers Cherbourg, Le Mans et Paris. Seules les ambulances sont autorisées à franchir les barrages. « Il s'agit d'une action départementale de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le lundi 20 juil 2015 à 15:08

    Il faut aller bloquer les Bretons, bloquer les touristes dans la manche c'est n'importe quoi il n'y en a pas assez, les Bretons devraient etres solidaires des Normands.