Caen leader, Troyes et Nice font le show, Lyon se relance

le
0

La soirée de Ligue 1 avait bien mal démarré. Alors que Troyes et Nice offraient un spectacle incroyable, les quatre autres rencontres du soir étaient bloquées à 0-0 à la pause. Heureusement, les dernières minutes de chaque partie ont offert de nombreux buts. Lyon s'est relancé à Guingamp grâce à Beauvue, Rennes a puni Montpellier tandis Caen s'est emparé de la tête du championnat. Résumé.

Angers 0 – 0 Nantes


Dans un stage Jean Bouin pris d'assaut par un grand nombre de supporters canaris, le SCO d'Angers accueille Nantes pour sa première sortie à domicile en L1 depuis 21 ans. Les deux équipes se présentent avec énormément de confiances suite à des victoires face à Montpellier et Guingamp. Le début de match s'avère être en faveur des Angevins. Les promus confirment leurs bonnes dispositions offensives. Nantes, de son côté, se contente de bien défendre dans un premier temps et tente de sortir en contre de temps en temps. Mis à part des actions bien construites du côté d'Angers, aucune occasion à se mettre sous la dent lors de ce premier acte. Finalement, c'est l'arbitre du soir qui fait le spectacle. En 45 minutes, Monsieur Delerue a distribué pas moins de cinq cartons jaunes. Si seulement les 22 acteurs étaient aussi efficaces que lui. La seconde mi-temps démarre sur un rythme consternant. Les deux équipes alternent les possessions de balle et font preuve d'une stérilité offensive affolante. Pour résumer, cette rencontre a été d'un ennui total et s'est terminé sur un 0-0 bien dégueulasse. Le seul de la soirée, heureusement.

Guingamp 0 – 1 Olympique Lyonnais

But : C.Beauvue (79e) pour Lyon

Soirée retrouvailles au Roudourou. D'un côté Jimmy Briand retrouve Lyon et de l'autre Beauvue est de retour dans sa chère Bretagne. Malheureusement pour eux, leurs coachs ont décidé de les faire démarrer sur le banc. En revanche, Mathieu Valbuena est bien présent sur la pelouse pour sa première sous le maillot lyonnais. C'est justement Petit Vélo qui prend les commandes des opérations lyonnaises. Les Rhodaniens ont le ballon, mais ne se montrent pas très dangereux. Résultat, c'est Guingamp qui se procure les premières situations chaudes (13e, 14e). Lyon va mieux dans le jeu, mais la rechute n'est pas loin. Les minutes défilent et l'arrière-garde lyonnaise continue d'afficher un terrible manque de sérénité lors des coups de pied arrêtés guingampais. Pendant ce temps, l'attaque des Gones manque toujours d'imagination. Mamadou Samassa ne devait pas s'attendre à passer une soirée aussi tranquille. La mi-temps est sifflée sur ce score de parité. Malgré la pause, le déchet technique est toujours aussi présent sur la pelouse. Lyon n'y arrive pas et Guingamp continue d'attendre le coup-franc fatal. Heureusement, les entrées de Briand et Beauvue…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant