Caen : Fin de carrière imminente pour Rothen ?

le
0
Caen : Fin de carrière imminente pour Rothen ?
Caen : Fin de carrière imminente pour Rothen ?

Son retour à Caen avait validé les prémices d'une imminente fin de carrière professionnelle. Elle pourrait finalement arriver plus tôt que prévu. Selon la presse normande et notamment Ouest France, Jérôme Rothen aurait signifié à ses dirigeants son envie de départ pour se consacrer à son nouveau rôle de consultant pour Canal +. Des discussions sont actuellement en cours pour fixer définitivement les termes de cette fin de carrière. " Jérôme se pose des questions depuis un petit moment déjà, a avoué le président Jean-François Fortin dans un entretien à Ouest-France. Aujourd'hui, c'est vrai, il y a des discussions. On est proche d'une conclusion. Mais on a convenu ensemble que nous prendrions une décision qui va dans l'intérêt du Stade Malherbe. Il a des raisons personnelles, il a aussi une réflexion autour de sa propre reconversion. Je sais qu'il prend du plaisir à commenter des matchs à la télévision. " Un rôle qu'il pourrait tenir plus régulièrement en cas de départ du club bas-normand.

Une fin en eau de boudin au PSG

Après deux saisons réussies du côté de Bastia, Jérôme Rothen avait décidé de tenter un dernier challenge dans un club qu'il connaît sur le bout des doigts, le SM Caen, avec qui il a évolué entre 1994 et 2000. Son évolution de carrière l'avait ensuite propulsé à Troyes, Monaco et enfin le PSG. Il connaîtra des fortunes diverses au sein du club de la Capitale qu'il quittera avec perte et fracas en 2010-11, écarté de l'équipe professionnelle après deux prêts infructueux aux Glasgow Rangers et à Ankaragücü. Le fameux numéro 25 (un numéro qu'il portait déjà à ses débuts à Caen) pourrait annoncer la fin de sa carrière d'ici peu. Le président Fortin ne lui laisse de toute façon pas le choix. " Il faut une conclusion rapide, sans doute cette semaine ", a-t-il assuré. Joint par nos confrères de Ouest France samedi, l'ancien international français n'a rien lâché : " Il n'y a rien à redire. De toute façon les gens ont toujours parlé sur mon cas, je suis habitué, chacun a le droit de penser et de dire ce qu'il veut. "

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant