Caen fait chuter Nice

le
0
Caen fait chuter Nice
Caen fait chuter Nice

Méconnaissables en première période, les Niçois sont tombés face à des Caennais sans complexe. Combattifs et courageux, les Normands sont donc les premiers à faire tomber les hommes de Lucien Favre.

Stade Malherbe Caen 1-0 OGC Nice

Buts : Santini (42e sp) pour Caen

Le contact semble léger. Très léger. Lancé en pleine surface, Rodelin s'effondre, déséquilibré par Dalbert. La faute est peu évidente au ralenti. Les Niçois râlent, crient à l'injustice, mais peu importe. Santini place le ballon au point de penalty, s'élance, et trompe Cardinale. Une ouverture du score logique au vu de la domination caennaise dans cette première période. Les Niçois auront beau se réveiller en seconde période. Trop tard. Il fallait bien connaitre le gout de la défaite cette saison, c'est donc arrivé en Normandie. Inattendu, certes, mais volé.

Des Caennais surprenants


Assurés de rester leader au soir de cette 12e journée, les Niçois ont ainsi pu débarquer sur la pelouse de Michel-d'Ornano plutôt relâchés. Peut-être trop, même. Car si le ballon passe pas mal de temps entre leurs pieds, c'est peu dire qu'il est mal utilisé. À l'inverse, les Caennais, eux, jouent crânement leur chance. Au courage et à la détermination. Et à défaut d'avoir la possession, ils ont au moins le mérite de se créer les occasions les plus dangereuses à l'image de cette tête de Damien Da Silva, bien servi par Vincent Bessat, qui oblige Cardinale à la parade. Méconnaissables, les Aiglons ne parviennent pas à se trouver devant, incapables de créer le danger dans les trente derniers mètres. Le couperet est donc là, tout proche. Et il finit par tomber, juste avant la mi-temps. Un peu fragile, plutôt malin, Rodelin s'effondre dans la surface sur un contact avec Dalbert. La faute est très loin d'être évidente mais Santini ne se pose pas de question et prend Cardinale à contre pied. 1-0, Caen n'a pas volé son avantage au moment de regagner les vestiaires.

Nice se réveille…trop tard


Les quinze minutes de break n'ont visiblement entamé en rien la motivation caennaise, et après une bonne combinaison entre Santini et Delaplace, Guilbert surgit à l'entrée de la surface pour claquer un puissant coup de casque que Cardinale parvient à repousser. Cette nouvelle alerte semble faire office de réveil pour des Azuréens qui se mettent, enfin, à retrouver le jeu…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant