Caen enchaîne et punit Saint-Etienne

le
0
Caen enchaîne et punit Saint-Etienne
Caen enchaîne et punit Saint-Etienne

Grâce à des buts de Delort et de Rodelin, Caen a glané un succès précieux sur la pelouse de Saint-Etienne. Alors que le Stade Malherbe a réalisé un match plein, les Verts ont été d'une rare faiblesse au niveau défensif.

Le debrief

Après son élimination en 16emes de finale de la Ligue Europa contre le FC Bâle, jeudi dernier, Saint-Etienne avait assuré avoir basculé sur le championnat. Engagés dans la course au podium, les Verts voulaient absolument rectifier le tir à l’occasion de la réception de Caen. Mais hormis Stéphane Ruffier, les protégés de Christophe Galtier sont passés au travers et restent malades. Face au 5-2-3 mis en place par le Stade Malherbe, les coéquipiers de Fabien Lemoine ont éclaboussé cette rencontre de leurs limites, le duo Andy Delort-Ronny Rodelin se chargeant de les punir en seconde période. Alors que Söderlund et Bayal Sall ont raté de grosses occasions en première période, Sainté a été d’une rare faiblesse au niveau défensif. Et invaincus depuis treize matchs à la maison en L1, les Stéphanois ont rechuté dans les grandes largeurs. Il faut souligner le match plein réalisé par les troupes de Patrice Garande, qui profitent de la mauvaise passe de Nice pour monter sur le podium (à égalité de points avec l'OL), mais cette prestation a de quoi inquiéter les fidèles de l’ASSE. Les Normands comptent aujourd'hui un point d'avance sur leur rival du jour et après cette rencontre, l'écart de niveau entre les deux équipes apparaît beaucoup plus important. 

Le film du match

3eme minute
Sur un long ballon de Ben Youssef, Delort part en contre-attaque sur le flanc gauche. L’ancien Tourangeau repique dans l’axe et sert Rodelin. Très légèrement décalé sur le droit, le joueur prêté par Lille profite du marquage passif de F.Pogba pour déclencher une demi-volée puissante du pied droit à l'entrée de la surface de l’ASSE. Cela flirte avec la barre de Ruffier.

14eme minute
Sur un ballon piqué de Tannane, Söderlund remet de la tête pour Roux. Plein axe à l’entrée de la surface du Stade Malherbe, l’ancien Lillois contrôle comme il peut et enchaîne avec un pointu du pied droit qui ne termine pas si loin du poteau droit de Vercoutre.

16eme minute
Parfaitement servi par Rodelin, Delort s’emmène le ballon et arme une frappe croisée du pied droit aux abords de la surface de l’ASSE. Magnifique arrêt de Ruffier qui bloque sur sa droite cette frappe tendue de l’attaquant caennais.

25eme minute
A la lutte avec Rodelin, Lemoine perd le ballon à l’entrée de la surface de Sainté. Le joueur prêté par Lille enchaîne avec une talonnade pour Ntibazonkiza. Ce dernier arme une bonne frappe croisée du pied droit qui ne termine pas loin du poteau droit de Ruffier.

27eme minute
Ruffier détourne en corner une frappe tendue du pied droit de Lemoine, qui avait pris sa chance dans un angle fermé sur la droite de la surface caennaise.

27eme minute
Sur le corner frappé côté droit par Tannane, le ballon arrive sur Baya Salll, absolument seul au point de penalty. Le capitaine stéphanois enchaîne contrôle et coup de canon du pied droit, mais son tir termine au-dessus du but de Vercoutre.

29eme minute
Bon pressing de Söderlund qui récupère le ballon sur le côté droit. Le Norvégien sert en retrait Tannane qui reprend instantanément du pied gauche. Vercoutre dévie la tentative de l’ancien joueur de Rosenborg. Pajot est à l’affût, mais Appiah et Yahia se jettent. Le ballon arrive sur Söderlund qui est en position archi favorable pour ouvrir le score, mais sa frappe du pied gauche termine au-dessus du but de Ruffier.

32eme minute
Servi dans la surface de l’ASSE, Rodelin remet de la poitrine pour Appiah, seul sur le côté droit de cette surface stéphanoise. Son tir tendu est sauvé par Ruffier, bien placé.

56eme minute
Magnifique une-deux entre Ntibazonkiza et de Delort. Servi entre Bayal Sall et Théophile-Catherine, le Burundais s’emmène le ballon de la poitrine et tente de tromper Ruffier du pied droit, mais le gardien stéphanois est une nouvelle fois à la parade.

71eme minute
Sur le côté droit, Roux adresse un bon centre en direction de Söderlund qui se jette au premier poteau pour placer un coup de tête. Mais Vercoutre se détend parfaitement sur sa gauche pour repousser cette tentative.

75eme minute
Ruffier se jette près de son poteau droit pour repousser un tir à bout portant de Delort.

78eme minute (0-1)
Sur le côté gauche, Bazile adresse en centrait parfait pour Delort. Oublié par Tabanou et F.Pogba, l’attaquant caennais ajuste Ruffier de près et ouvre le score pour le Stade Malherbe. Le gardien stéphanois ne peut rien sur cette tête piquée.

82eme minute (0-2)
A la suite d’une perte de balle de F.Pogba, Rodelin remonte le terrain sur le côté droit. Le joueur prêté par Lille fixe Clément, repique dans l’axe et arme une frappe à ras de terre du pied gauche qui trompe Ruffier sur sa gauche.

91eme minute (1-2)
Eysseric se charge d’un coup-franc aux vingt-trois mètres et enroule parfaitement du pied droit dans la lucarne gauche. Vercoutre ne peut rien faire.

Les joueurs à la loupe

Saint-Etienne
Avec une prestation XXL dans les buts stéphanois, RUFFIER a longtemps retardé l’échéance, mais sa défense s’est chargée de gâcher son travail. Associés en charnière, BAYAL SALL et F.POGBA n’ont pas été au niveau pour une équipe qui est censée jouer les premières places. Le Sénégalais et le Guinéen ont constamment connu de gros problèmes face aux attaquants caennais. Idem concernant TABANOU et THEOPHILE-CATHERINE du côté des latéraux. Gênés par l’engagement et par l’activité des hommes de Patrice Garande, les deux hommes ont laissé des boulevards sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. Et la punition est logiquement venue en seconde période.

Au milieu de terrain, CLEMENT, PAJOT et LEMOINE sont apparus trop limités dans l’utilisation du ballon (notamment). Ce dernier a logiquement été remplacé en seconde période par EYSSERIC (58eme) qui a apporté un vrai plus, mais ça n’a pas été suffisant pour revenir dans les derniers instants de la rencontre. Sur les ailes, ROUX a fait de son mieux, mais ce n’est pas un poste pour lui malgré une grosse débauche d’énergie. A l’opposé, TANNANE a été décevant jusqu’à sa sortie peu après l’heure de jeu. Remplacé par MONNET-PAQUET, qui n’est pas parvenu à faire la différence. Enfin, SODERLUND n’a pas forcément été inutile dans un rôle de remise, mais le Norvégien va devoir montrer beaucoup au niveau de la finition. Techniquement, ça reste aussi léger.

Caen
Dans le viseur des supporters stéphanois, VERCOUTRE n’a pas été perturbé plus que ça. Vigilant sur des tentatives de Tannane, de Lemoine et de Söderlund, l’ancien Lyonnais a fait le boulot ce dimanche, même si les Stéphanois ont fait preuve d’une grosse maladresse ce dimanche jusqu’au coup-franc magnifique de Valentin Eysseric (91eme). Devant lui, le trio composé de BEN YOUSSEF, de YAHIA et d’ADEOTI s’est fait de grosses frayeurs en première période, mais l’essentiel a été assuré. L’ancien Lavallois, qui évolue d’habitude à la récupération, a notamment effectué un gros sauvetage à la 64eme minute de jeu. Sur les côtés, BESSAT et surtout APPIAH ont également livré une prestation de qualité. En infériorité numérique sur le papier, FERET et LEBORGNE n’ont pas ménagé leur peine pour faire mieux que limiter la casse face aux Verts.

Mais on retiendra surtout la prestation du trio offensif du Stade Malherbe. Malgré un certain déchet dans le dernier geste, NTIBAZONKIZA a été un poison constant pour les troupes de Christophe Galtier. Remplacé par BAZILE (74eme) qui s’est aussitôt mué en passeur décisif pour l’ouverture du score. Un premier but qui récompense le gros match de DELORT. L’ancien Tourangeau a multiplié les courses et les tentatives pour semer la zizanie dans la défense stéphanoise. Mission accomplie. Un discours qui vaut également pour RODELIN qui a répondu de la meilleure des manières après les critiques. Très présent dans le domaine aérien, et auteur du but du break, le joueur prêté par Lille s’est aussi révélé très juste dans le jeu.

Monsieur l’arbitre au rapport

M.Schneider a rapidement sorti les cartons pour marquer son territoire et imposer son autorité sur cette affiche comptant pour la 28me journée de Ligue 1.

Ça s’est passé en coulisses…

- Christophe Galtier, le coach de l’ASSE, devait composer avec les absences de Cohade (suspension), Bahebeck (ischio-jambiers), Hamouma (mollet), Perrin (reprise), Beric (genou) et Polomat (reprise).

- Patrice Garande, l’entraîneur caennais, était privé de Delaplace (mollet), Imorou (reprise) et Diomandé (épaule), qui est d’ailleurs prêté par les Verts. De leur côté, Seube et Da Silva étaient suspendus pour ce déplacement dans le Forez.

- Libre en juin prochain, le latéral droit François Clerc ne devrait pas être conservé par l’ASSE, a-t-on appris chez nos confrères de But!. Idem concernant Assou-Ekotto et Brison.

La feuille de match

L1 (28eme journée) / SAINT-ETIENNE - CAEN : 1-2

Geoffroy-Guichard (29 475 spectateurs)
Temps doux - Très belle pelouse
Arbitre : M.Schneider (6)

Buts : Eysseric (91eme) pour Saint-Etienne - Delort (78eme) et Rodelin (82eme) pour Caen

Avertissements : Tannane (5eme) et Lemoine (36eme) pour Saint-Etienne - Adéoti (4eme) pour Caen

Expulsion : Aucune

Saint-Etienne
Ruffier (7) - Théophile-Catherine (3), Bayal Sall (cap) (3), F.Pogba (3), Tabanou (3) - Lemoine (3) puis Eysseric (58eme), Clément (4), Pajot (4) - Roux (5), Söderlund (3) puis Corgnet (81eme), Tannane (3) puis Monnet-Paquet (61eme)

N'ont pas participé : Moulin (g), Assou-Ekotto, Pierre-Gabriel, Selnaes
Entraîneur : C.Galtier

Caen
Vercoutre (6) - Appiah (6), Ben Youssef (5), Adéoti (6), Yahia (6), Bessat (5) - Leborgne (6) puis Raineau (88eme), Féret (cap) (4) - Rodelin (6), Delort (7) puis Kouakou (82eme), Ntibazonkiza (6) puis Bazile (74eme)

N'ont pas participé : Reulet (g), Alhadhur, Nkololo, Makengo
Entraîneur : P.Garande

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant