Caen-Bastia : Presque pour le plaisir

le , mis à jour le
0

Caen, qui reste sur quatre matchs sans victoire, termine sa saison en roue libre. Bastia, lui, veut assurer son maintien après trois défaites de rang.

Caen aborde ce rendez-vous en mauvaise posture puisqu’il n'a gagné qu'un seul de ses 7 derniers matchs de Ligue 1 (2 nuls, 4 défaites), contre la lanterne rouge troyenne le 19 mars dernier (2-1). Les Caennais affichent leur plus faible pourcentage de victoires dans l’élite face à Bastia (11%) parmi les équipes affrontées au moins 5 fois. Au contraire, le SCB apprécie rencontrer les Normands. Le club corse n’a perdu qu’une seule de ses 9 confrontations en championnat face à Caen (2-1, le 21 janvier 1995), pour 5 victoires et 3 nuls. Mais le Sporting négocie mal ses rencontres à l’extérieur, où il n’a remporté que 2 de ses 18 derniers déplacements en L1 (5 nuls, 11 défaites), à Reims (1-0) le– février dernier et Nice (2-0) le 26.

Les équipes probables

Caen : Vercoutre - Appiah, Al.Yahia, Ben Youssef, Bessat - Diomandé - Féret (cap), Delaplace, Rodelin, Louis - Delort Bastia : Leca - Cioni, Squillaci, Djiku, Marange - Cahuzac (cap), L.Coulibaly - Ngando, Danic, Kamano - Maboulou

Les groupes

Caen : Vercoutre, Reulet – Appiah, Yahia, Ben Youssef, Adéoti, Raineau – Diomandé, Leborgne, Delaplace, Bessat, Féret, Nkololo – Delort, Rodelin, Bazile, Louis, Ntibazonkiza Blessés : Da Silva (douleurs intercostales), Alhadhur (genou), Imorou (tendon d’Achille), Makengo (genou), Kouakou (cheville) Suspendu : Seube Choix de l’entraîneur : Le Joncour, Beaulieu Bastia : J-L.Leca, Hansen – Cioni, Jebbour, Marange, Squillaci, Djiku, Modesto – Cahuzac, S.Fofana, L.Coulibaly, Ngando, Danic – Kamano, Romain, Maboulou Blessés : Raspentino (adducteurs), S.Diallo (adducteurs), Brandao (ischio-jambiers), F.Ayité (adducteurs), Palmieri (genou), Peybernes (adducteurs) Suspendus : Mostefa, Benhaim Choix de l’entraîneur : Ab.Keita, Vincensini

Les stats à retenir (avec OPTA)

  • Caen affiche son plus faible pourcentage de victoires en Ligue 1 face à Bastia (11%) parmi les équipes affrontées au moins 5 fois.
  • Bastia n’a perdu qu’un seul de ses 9 matches de Ligue 1 face à Caen (2-1, le 21 janvier 1995), pour 5 victoires & 3 nuls.
  • Caen n’a gagné qu’un seul de ses 4 matches à domicile face à Bastia en Ligue 1 (2 nuls, 1 défaite), c’était le 1er en janvier 1995 (2-1).
  • Bastia a marqué lors de chacun de ses 9 matches de Ligue 1 face à Caen, l’équipe que le SCB a affronté le plus souvent sans jamais rester muet dans l’élite française.
  • Caen n'a gagné qu'un seul de ses 7 derniers matches de Ligue 1 (2 nuls, 4 défaites), contre la lanterne rouge troyenne le 19 mars dernier (2-1).
  • Caen n'a remporté que 3 de ses 10 derniers matches à domicile en Ligue 1 (2 nuls, 5 défaites).
  • Bastia n’a gagné qu’un seul de ses 8 derniers matches en Ligue 1 (3 nuls, 4 défaites), contre l’OM (2-1) le 3 avril dernier, après avoir gagné 4 des 5 précédents (1 défaite).
  • Bastia reste sur 3 revers de rang en Ligue 1, plus mauvaise série en cours. Si le Sporting s’incline, il égalera sa pire spirale de la saison datant d’août-septembre dernier (4).
  • Bastia n’a gagné que 2 de ses 18 derniers déplacements en Ligue 1 (5 nuls, 11 défaites), à Reims (1-0) le– février dernier & Nice (2-0) le 26.
  • Caen n'a plus préservé sa cage depuis 8 matches en Ligue 1, sa co-plus longue série cette saison. Il n’a plus fait la passe de 9 depuis octobre 2014-janvier 2015 (14 de rang).
  • Bastia a encaissé 7 buts lors de ses 2 derniers déplacements en Ligue 1, soit autant que lors de ses 8 précédents.
  • Axel Ngando a inscrit 2 buts lors de ses 4 derniers matches de Ligue 1, soit déjà un de plus que lors de ses 20 premiers. Il a marqué 2 des 3 derniers buts bastiais à l’extérieur dans l’élite.
  • Floyd Ayité est resté muet lors de ses 7 derniers matches de Ligue 1, après avoir marqué 6 buts lors des 6 précédents. Sa dernière réalisation date du 26 février contre Nice.
  • Julien Féret est le dernier buteur caennais face à Bastia à Michel-d’Ornano, c’était le 20 décembre 2014.
  • Julien Féret a donné 48 passes décisives depuis ses débuts en Ligue 1 en 2008/09, total le plus élevé sur cette période chez les joueurs actuellement dans l’élite française.
  • Seul les axes Ibrahimovic -> Cavani & Di Maria -> Ibrahimovic ont été plus prolifiques (5 buts) que l'axe Féret -> Rodelin en Ligue 1 cette saison (4 passes du 1er pour le 2e).
  • Andy Delort est resté muet lors de ses 5 derniers matches de Ligue 1, sa plus longue disette depuis août-septembre dernier (5 aussi).
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant