Cadeaux : sitôt reçus, sitôt revendus

le
3
Cadeaux : sitôt reçus, sitôt revendus
Cadeaux : sitôt reçus, sitôt revendus

« C'est pour moi? Non mais vraiment, Thérèse, il ne fallait pas. Oh ! une serpillière ! C'est formidable. » « Non Pierre, c'est un gilet ! » « Si vous saviez comme ça tombe bien, Thérèse. Je me disais justement qu'il me manquait quelque chose pour descendre les poubelles. » Comment ne pas penser à cette réplique culte du « Père Noël est une ordure » quand ce que l'on vient de vous offrir de bon cœur vous laisse... sans voix.

Mais beaucoup n'ont pas la prévenance de Pierre. Sans attendre que le sapin ait perdu ses aiguilles, des dizaines de milliers de personnes se sont ruées hier sur Internet pour revendre certains de leurs cadeaux. Le site Leboncoin attendait hier quelque 80 000 annonces de ce type, soit deux fois plus que l'an passé.

Le site d'achat sur le Net PriceMinister a, lui, doublé ses transactions par rapport à un vendredi classique et table sur 3,5 millions de reventes de cadeaux d'ici au 1er janvier. Phénomène d'édition en septembre 2014, le livre de Valérie Trierweiler, « Merci pour ce moment », semble passé de mode et compte parmi les ouvrages les plus revendus depuis le 24 décembre.

Le livre de l’ex-première dame fait partie des cadeaux les plus remis en vente.

Au même titre que le Goncourt de l'an dernier, « Pas pleurer », ou celui de cette année, « Boussole ». « Les anciens best-sellers font moins plaisir et les livres ou les BD qui figurent en tête de gondole comme le dernier Astérix ou Gaston Lagaffe sont statistiquement les plus revendus car ce ne sont pas des cadeaux très personnalisés et on les reçoit souvent en double, explique le président cofondateur de PriceMinister-Rakuten, Olivier Mathiot. Moi-même, je vais revendre un livre que j'ai reçu deux fois et une boîte de Lego que mes enfants avaient déjà. »

«C'est une pratique qui ne choque plus»

Avec les Playmobil, les Lego Star Wars figurent justement sur la liste des jouets ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • monjohn il y a 12 mois

    À quand le site de revente de donneurs de cadeaux non sollicités ?

  • gustav10 il y a 12 mois

    le journaliste ne semble pas savoir faire la différence entre "proposé à la vente" et "vendu". Peut-être une évaluation des proportions respectives rendrait l'article plus riche d'information réelle que d'information inutile.

  • guerber3 il y a 12 mois

    L' être humain est réduit à sa mission de consommateur, donc il achète, il revend, il échange : hors de cela, il n' existe plus...!