Cadeaux de Noël : un Français sur trois face à une rupture de stock

le
0
Les parfums et les cosmétiques sont le deuxième type de produits pouvant poser problème (7,1%), avec la mode (5,7%), la high-tech (5,6%), les produits culturels (4,8%) et les jeux vidéo (4,5%). Konrad Bak/shutterstock.com
Les parfums et les cosmétiques sont le deuxième type de produits pouvant poser problème (7,1%), avec la mode (5,7%), la high-tech (5,6%), les produits culturels (4,8%) et les jeux vidéo (4,5%). Konrad Bak/shutterstock.com

(Relaxnews) - 32,7% des consommateurs ont été confrontés à une rupture de stock depuis le début de leur course de Noël, rapporte une étude Toluna/LSA. Sans grande surprise, c'est le rayon de jouets qui fait défaut. 

Le phénomène se répète chaque année : la rupture de stock au rayon de jouets, certains fabricants et distributeurs préférant la sécurité à la quantité. Ainsi, 9,4% des Français ayant fait face à une rupture de stock l'ont été avec un jouet, soit en magasin soit sur Internet. 

Les parfums et les cosmétiques sont le deuxième type de produits pouvant poser problème (7,1%), avec la mode (5,7%), la high-tech (5,6%), les produits culturels (4,8%) et les jeux vidéo (4,5%). 

Lorsqu'ils font face à une rupture de stock, les consommateurs adoptent plusieurs stratégies. Le plus grand nombre se connecte à Internet pour espérer trouver le cadeau (32,9%), tandis que 27% vont chiner dans un autre magasin. Sinon, 18,3% attendent un réapprovisionnement des stocks. 

Le sondage Toluna QuickSurveys a été réalisé par Internet en France le 7 et 8 décembre 2014 auprès d'un échantillon de 1500 personnes de 18 ans et plus.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant