Cadeaux de Noël : 34% des Français étaient prêts à attendre les soldes

le
0
Cadeaux de Noël : 34% des Français étaient prêts à attendre les soldes
Cadeaux de Noël : 34% des Français étaient prêts à attendre les soldes

C'est presque entré dans la tradition au Royaume-Uni mais la France y est-elle prête? La crise pourrait bien contraindre l'hexagone à copier le pragmatisme anglo-saxon: plus d'un Français sur trois (34%) se déclare prêt à attendre le mois de janvier pour acheter ses cadeaux de Noël, selon un sondage Ipsos* publié ce lundi. Les soldes commencent justement ce mercredi 7 janvier.

«Je vous fais un paquet cadeau?» En 2009 déjà, notre reporter constatait lors du premier jour des soldes d'hiver aux Galeries Lafayette (Paris IXe) que cette phrase était de plus en plus courante aux caisses. C'est encore plus le cas aujourd'hui, dans un contexte dee rigueur économique persistant. En effet selon les analystes d'Ipsos, «dans un contexte de pouvoir d'achat contraint, attendre les bonnes affaires de janvier ou même les soldes n'est plus un tabou pour plus d'un tiers des Français, en particulier ceux qui ont le moins de moyens financiers: les plus jeunes (41% des 15-17 ans), les inactifs (37%), les employés (39%) et les ouvriers (41%)». C'est selon l'institut de sondage trois points de plus que l'année dernière qui osent dire qu'ils attendent les soldes pour faire plaisir à leurs proches.

Un sentiment de culpabilité ?

Parmi ceux qui se disent prêts à le faire, 13% des Français vont le faire cette année. Certains porte-monnaies n'ont plus le luxe du choix ou se sont décomplexés. Les 21% restants sont tentés de le faire mais, a priori, ont déjà fait leurs achats et ne le feront pas encore cette année. Selon Ipsos, «les Français sont de plus en plus tentés de différer leurs achats mais ils hésitent encore à sauter le pas». Le «cadeau» ne se concevrait-il pas en promotion ? Le papier de Noël n'a en tout cas pas encore été rangé dans les magasins. Par ailleurs le principe de la «carte cadeau», en plein développement, permet pourtant la plupart de temps de s'utiliser en période de soldes et en plusieurs ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant