Cacophonie en Israël sur l'Iran

le
0
Benyamin Nétanyahou se montre alarmiste, tandis que Shimon Pérès et le chef d'état-major de Tsahal se veulent plus pondérés.

Les dirigeants israéliens multiplient les déclarations contradictoires sur la menace iranienne. Benyamin Nétanyahou a adopté le ton le plus alarmiste de tous la semaine dernière. À l'occasion de la journée de commémoration de la Shoah, le premier ministre israélien a comparé le danger d'un Iran doté de l'arme nucléaire à celui représenté en son temps par l'Allemagne nazie. «Aujourd'hui comme à l'époque, des gens veulent annihiler le peuple juif... Le régime iranien appelle et agit ouvertement et ardemment à notre destruction et développe fiévreusement des armes atomiques pour atteindre cet objectif, a dit Nétanyahou. Quiconque considère la menace iranienne comme fantaisiste n'a tiré aucune leçon de l'Holocauste, a-t-il ajouté. Il y a toujours eu des gens pour se moquer de ceux qui disent des vérités qui dérangent... En tant que premier ministre d'Israël, il n'est pas seulement dans mes prérogatives de rappeler la destruction d'un tiers des Juifs

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant