CAC40: toujours morose, BCE sans surprise, repli pétrolières

le
0

(CercleFinance.com) - Le scénario se répète inlassablement depuis jeudi dernier: le CAC40 (-0,1%) et l'Euro-Stoxx50 (+0,1%) consolident à plat, les échanges s'effectuant le plus souvent en légère baisse mais cela ne fait pas une tendance et l'ex-plafond des 4.930 n'a même pas été testé comme support potentiel à Paris.

L'absence d'initiatives et de volatilité était attribué à l'attentisme prévalant avant que se tienne la réunion de la BCE.

Tout est maintenant sur la table, les taux sont maintenus inchangés, la réduction du 'QE' de 80 à 60MdsE est confirmée, la BCE maintient sa stratégie et ne décèle pas de renforcement des pressions inflationnistes... le tableau est donc conforme aux attentes et il ne se passe rien.

Les équipes de Saxo Banque pensaient conférence de presse de Mario Draghi pourrait donner lieu à des annonces susceptibles de faire bouger les lignes... mais la seule nouveauté réside dans une légère révision à la hausse des prévisions d'inflation en 2017 et 2018, ce que le marché avait déjà largement anticipé.

Il ne se passe rien par ailleurs après la publication d'une hausse de +20.000 inscription au chômage la semaine dernière aux Etats Unis (à 243.000) et Wall Street est toujours anticipé quasi stable (pas de signe de rebond après 4 séances de repli -fort modeste globalement- d'affilée.

Sur le marché des changes, l'euro grignote 0,1% face au dollar à 1,055, tandis que le baril de Brent avance de 0,5% à 53,4 dollars.

Enfin, concernant les valeurs, Lagardère, dont le titre s'envole de près de 7,5% est largement en tête du SBF 120 au lendemain de la publication de comptes annuels très solides, avec notamment un bénéfice net supérieur aux attentes, assortis de guidances prometteuses.

Lanterne rouge du CAC 40, Carrefour lâche en revanche 4,57% sur fond de recul de 7,4% de son bénéfice net ajusté en 2016 à 1,03 milliard d'euros et de baisse de 1,8% de l'Ebitda à 3,89 milliards.

Le distributeur anticipe par ailleurs une croissance de son chiffre d'affaires total entre 3 et 5% à changes constants en 2017, et table sur la poursuite de l'augmentation de son cash-flow libre hors Cargo Property.

Total (-2%) pèse également sur la tendance, le secteur pétrolier souffre au lendemain de la publication de stocks records, Vallourec replonge de -5%.

Le rachat de 'GE-Waters' par Suez + Caisse des dépôt et consignations pour 3,2Mds$ n'émeut pas le marché et Suez s'effrite toujours de -0,5%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant