CAC40: tente de rallier 4.530 mais cale au final vers 4.520.

le
0

(CercleFinance.com) - C'est Wall Street qui a 'fait la différence' après 7 longues heures de stagnation du CAC40: une accélération haussière se dessine avec à la clé un franchissement à la marge des 4.520.

Le CAC40 qui avait retrouvé du soutien ce matin à 4.495 s'est hissé jusque vers 4.529Pts vers 17H (zénith du 30 mai et du 22 septembre) avant se tasser un peu pour afficher +0,25% à 4.520Pts, dans un volume ridicule de 2,6MdsE (et moins de 2MdsE à 17H29).

La réouverture de Wall Street fut assez soporifique et il a fallu attendre près d'une heure pour qu'une inflexion haussière se dessine enfin.

Elle est timide (+0,3% pour le Dow Jones mais stagnation du Nasdaq) mais s'avère suffisante pour restaurer un semblant d'optimisme.

Le CAC40 surperforme les autres places européennes (+0,2%) grâce à 2 titres qui font la différence avec Accor et Carrefour (+5% et +4,7%).

Si le marché parisien se maintient au-dessus des 4.500 points, les analystes de Barclays Bourse estime qu'il lui reste à passer la résistance majeure des 4520 points (testée la veille puis cet après-midi) pour libérer un nouveau potentiel de hausse en direction des 4.700 points d'ici la fin de l'année.

'Les indications plutôt rassurantes du PIB chinois, certaines bonnes publications de résultats et les commentaires de la BCE demain pourraient permettre cette cassure technique', estime le gérant parisien.

Les 'chiffres US du jour' sont accueillis sans la moindre émotion: si les mises en chantier ont décroché de 9% en données annualisées et CVS en septembre, les permis de construire ont en revanche augmenté de 6,3%, ce qui rétablit une forme d'équilibre.

L'euro poursuit sa décrue et glisse de -0,15% vers 1,0965$, tandis que le baril de pétrole brut américain grignote 0,5% à 51 dollars (une nouvelle fois, le lien de symétrie $/pétrole ne fonctionne plus).

A Paris, c'est surtout une salve de bons résultats de sociétés qui soutient la cote.

AccorHotels grimpe vers 34,8E après être parvenu à maintenir la cadence au troisième trimestre, signant un chiffre d'affaires de 1,54 milliard d'euros (+3% en données publiées) supérieur au consensus.

Carrefour se hisse vers 24,7E après avoir vu sa croissance accélérer au troisième trimestre, avec des ventes là encore supérieures aux prévisions établies par les analystes.

Thales grimpe de 2% après avoir indiqué à l'occasion de son point d'activité, revoir à la hausse son objectif de prises de commandes pour l'année en raison de la commande par l'Inde d'avions de combat Rafale et de sa bonne dynamique commerciale.

Mais la plus forte progression du SBF 120 revient à Edenred (+7%), qui a dévoilé à l'occasion de sa journée d'investisseurs un plan stratégique à horizon 2019 baptisé 'Fast Forward' par lequel le groupe de restauration collective entend 'accélérer (sa) transformation'.

Du côté des baisses, EDF cède 1,8% alors que l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a demandé à l'électricien d'arrêter cinq de ses réacteurs nucléaires afin de réaliser des contrôles.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant