CAC40: sous 4.888, E-Stoxx50 sous 3.300, Essilor en vedette.

le
0

(CercleFinance.com) - Un léger alourdissement se confirme à 1 heure de la clôture, le CAC40 (-0,8%) revient sur ses plus bas du jour, mais sans enfoncer les 4.880 et sans perdre le contact avec le cours pivot des 4.888.

La journée avait débuté par un trou d'air de -6% à Shenzhen (rapidement enrayé par les autorités chinoises) lié à une petite alerte sur la croissance en Chine (ventes de machines-outils décevantes).

On peut également invoquer un peu de prudence avant le discours de Therea May demain...

Hors activité exceptionnelle sur Essilor (fusion oblige), les échanges tournent au ralenti à la Bourse de Paris, ainsi qu'ailleurs en Europe (l'Euro-Stoxx50 cède -0,7% à 3.296Pts) en l'absence des investisseurs américains en congé ce lundi.

Unique indicateur du jour, le chiffre de l'excédent commercial dans l'eurozone au titre du mois de novembre est ressorti en hausse de +10% par rapport à janvier 2016 et se maintient au-dessus de 25MdsE.

Le FMI révise à la hausse ses prévisions de croissance de +0,1% dans l'Eurozone (à +1,6%) et aux Etats Unis en 2017, de même au Royaume Uni mais 2018 est révisé à la baisse (Brexit oblige).

Les prévisions de croissance mondiale du FMI demeurent inchangées à 3,4% en 2017 et +3,6% en 2018, grâce surtout au relèvement des anticipations concernant la Chine, de +3,2% à +3,5% (ce qui colle aux attentes de Pékin et au rythme constaté au 4ème trimestre 2016).

Les prochaines séances vont être placées sous le signe du 'fait politique' : 'Comme ce fut le cas au cours des derniers mois, le risque politique va encore dominer' cette semaine, estiment les équipes de Saxo Banque, qui outre l'investiture de Donald Trump citent le discours de la Premier ministre Theresa May sur le Brexit demain, la réunion de la BCE jeudi, mais aussi la réunion de l'OPEC dimanche à Vienne (Autriche) 'pour adopter un mécanisme de conformité afin de s'assurer de la baisse réelle de la production pétrolière et donc du respect des quotas décidés en décembre'.

Dans l'immédiat, sur le marché des changes, l'euro cède 0,4% face au dollar à 1,0610, tandis que le baril de Brent reste quasi stable à 55,5 dollars.

Plusieurs poids lourds de la cote publieront donc leurs résultats cette semaine. Parmi eux, Alstom (chiffre d'affaires du troisième trimestre demain), Casino, Renault, Carrefour ou encore Rémy Cointreau. Outre-Atlantique, les intervenants suivront notamment les chiffres de Morgan Stanley, Citigroup, IBM, American Express et General Electric

En attendant, Essilor -principal foyer d'animation, s'envole de 12% dans le sillage de l'annonce d'un rapprochement avec Luxottica pour créer un acteur intégré sous le nom de 'EssilorLuxottica' (la nouvelle entité pèsera 46MdsE) ayant vocation à saisir les opportunités de croissance liées à la forte demande du marché de l'optique.

Le nouvel ensemble génèrerait un chiffre d'affaires net supérieur à 15 milliards d'euros et un Ebitda net autour de 3,5 milliards.

AXA perd 2,5%, dégradé par un analyste d''achat' à conserver, Vivendi ferme la marche avec une baisse qui atteint désormais -2,7%.

Lanterne rouge du SBF120, Technicolor perd encore environ -5% à 3,7E, toujours pénalisée le recul du segment Maison connectée (décodeurs et modems), dont l'Ebitda se replie de 12%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant