CAC40: séance soporifique et creuse pour entamer le T4.

le
0

(CercleFinance.com) - Les jeux étaient faits dès 16H30: plus rien n'a bougé jusqu'à la clôture: le CAC40 qui avait cédé près de -0,4% entre 15H30 et 16H s'est rapidement rétabli et duplique sa performance de vendredi (+0,12% à 4.454Pts).

La journée fut particulièrement peu volatile et franchement creuse (moins de 1,95MsdE échangés) en l'absence des opérateurs allemands (fête de l'Unification) et des investisseurs proche orientaux (nouvel an dans le monde musulman).

La bourse de Londres fait un cavalier seul à la hausse de +1,2% malgré l'annonce de la mise en action du Brexit en mars 2017, le recul de -0,3 en moyenne des indices US ne pèse pas sur le FT-100.

A l'inverse, Milan a fait cavalier seul à la baisse avec -0,8% (dans le sillage des valeurs bancaires), Bruxelles et Madrid s'effritaient de -0,35% en moyenne.

Wall Street réalise une entame de semaine plutôt décevante: les pertes se creusent à la mi-séance (-0,5% en moyenne) et les opérateurs ne semblent même pas se réjouir du rebond de l'ISM manufacturier qui reprend +2Pts, à 51,5 contre 49,4 (contre 50,5 attendu par le consensus).

Markit révise de son côté son PMI à 51,5 contre 51,4 en 1ère estimation (contre 52 en août), les dépenses de construction sont en revanche révisées en baisse de -0,3%.

Les places européennes affichaient des performances positives ce matin alors que la croissance du secteur manufacturier de la zone euro s'est accélérée en septembre selon le PMI Markit: le PMI Global de l'Europe s'établit à 52,6 contre 51,7.

La PMI définitif de la France au mois de septembre s'établit à 49,7 contre 48,3 en août, le PMI UK à 55,4 contre 52,3, l'Allemagne affiche 54,3 contre 53,6 (estimation initiale confirmée).

'Les valorisations de la zone euro se traitent sur la base d'une décote de plus en plus attractive vis-à-vis des actions américaines', estiment ainsi les équipes de SG.

'Malgré cela, les résultats des entreprises n'ont, eux, pas réussi à rattraper leur retard, avec des performances décevantes au premier semestre au niveau du chiffre d'affaires et la croissance de l'Ebit', estiment-ils.

'Il n'existe qu'une faible marge de manoeuvre pour une expansion des multiples de valorisation à ce stade', juge SocGen.

Du côté des valeurs, Vallourec s'adjuge 3,6% après avoir finalisé la fusion de deux filiales brésiliennes dans le cadre de son plan de transformation destiné à améliorer sa compétitivité.

D'une manière générale, les valeurs pétrolières et parapétrolières comme CGG (+6%) dominent le SBF120 grâce à la progression du baril de brut léger américain (+1,4% à 48,6$s).

Côté replis, on note TF1 (-4%) et Zodiac (-2,8%) puis Vivendi (-1,6%) ou Peugeot (-1,3% alors que les ventes de PSA chutent de -6,8% en rythme annuel).


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant