CAC40: se rapproche des 5150Pts avant la réunion de la BCE.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris confirme sa tendance baissière à l'approche de la très attendue réunion de la BCE et alors que la saison des résultats s'intensifie. Le CAC 40 s'allège de 1% à 5.175 points alors que les indices US débutent la séance en repli de 0,2%.

'La tendance est davantage à la prudence et à l'hésitation alors que le reste de la semaine devrait être beaucoup plus chargé', commentent les équipes de Saxo Banque, qui rappellent que la réunion de la BCE de ce jeudi pourrait accoucher d'indices permettant d'en savoir plus sur l'avenir de la politique monétaire'.

A ce stade, la question est de savoir si l'institution entamera ou non - et si oui, quand ? - un retrait léger de sa politique accommodante, suivant ce qui a été débattu par son homologue américaine lors de son dernier comité de politique monétaire.

En matière microéconomique, 'les résultats des entreprises américaines seront en première ligne et devraient permettre de tester la crédibilité de la valorisation des indices américains. Il pourrait d'ailleurs s'agir d'un catalyseur décisif pour des marchés en quête de direction claire', poursuit le gestionnaire d'actifs.

Le marché a pris connaissance ce matin de l'indice ZEW. Il a été mesuré à 17,5 points au titre du mois en cours, après 18,6 en juin. Il signe ainsi un deuxième mois consécutif de baisse et celle-ci est plus marquée qu'attendu par les économistes. Le consensus tablait en effet sur 18 points.

Aux Etats-Unis, les prix à l'importation ont reculé de 0,2% le mois dernier d'après le Département du Travail, là où les économistes anticipaient en moyenne une baisse de 0,1%. En excluant les produits pétroliers, ils se sont cependant accrus de 0,1%.

Sur le marché des changes, l'euro grimpe de 0,9% face au dollar à 1,1580, tandis que le baril de Brent est en hausse de 1,7% à 49,2 dollars.

Enfin, du côté des valeurs, Gecina (-2,2%) a fait état au titre du premier semestre de son exercice d'un ANR triple net par action en hausse de 15% à 152 euros par action, tandis que le résultat récurrent net part du groupe est ressorti à 152,7 millions, en repli de -11% hors effets de la cession du portefeuille de santé.

Bouygues recule de 1,3% pénalisé par une note de Société Générale qui a abaissé son conseil sur l'action du conglomérat de 'conserver' à 'vendre', avec un objectif de cours à 12 mois qui reste fixé à 33 euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant