CAC40: sauvegarde la base du corridor 4.880/4.920.

le
0

(CercleFinance.com) - Fausse alerte: CAC40 ne cède que 0,45% à 4.887 au final, après avoir testé un nouveau plancher vers 4.870.

Le CAC40 s'épargne la cassure de la base du corridor 4.875/4.915Pts, la pression baissière n'ayant jamais réapparu malgré des niveaux de rupture technique.

Le volume du jour n'a pas dépassé 1,85MdsE à 17H29, il atteint 2,56MdsE lors du 'fixing'.

La consolidation l'emporte après une 1ère semaine '100% verte' : l'Euro-Stoxx50 recule de 0,35% vers 3.309.

Mais toutes les places européennes ne regardent pas vers le bas puisque Londres s'offre un nouveau record absolu avec un FT-100 à 7.241Pts (ce midi) et affiche plus de +0,4% en clôture (malgré une matinée morose à Wall Street).

Au bout de 2 heures et demi, les indices US font preuve de prudence avant la saison des résultats (et ceux des grandes banques US vendredi): leurs performances s'équilibrent avec le Nasdaq qui gagne +0,3% (il flirte avec son record absolu vers 5.535) et une consolidation sans intensité de -0,2% sur le Dow Jones et le 'S&P'.

Rappel: le Dow Jones est resté vendredi bloqué à 19.999,6 points, empêché de façon fort habile d'aller chercher une bonne fois pour toutes le seuil psychologique majeur des 20.000 points... ce qui entretient le suspens.

Sur le front des indicateurs, le taux de chômage dans la zone euro au titre du mois de novembre est resté stable en séquentiel mais recule à 9,7% sur 12 mois.

Sur le marché des changes, l'euro reste quasiment stable face au dollar à 1,055/$ (+0,15%), tandis que le baril de 'WTI' recule de 2,6% à présent, sous les 52,3$, alors que l'Iran accélère ses exportations.

Enfin, concernant les valeurs, Korian (-3%) accuse la plus forte baisse du SBF 120 suite à l'annonce du décès de 13 personnes âgées touchées par le virus de la grippe dans l'Ehpad de Lyon Berthelot (groupe Korian).

Au sein du CAC40, Nikia finit lanterne rouge avec -2,9% mais ce sont les banques (BNP-Paribas et Sté Générale à -2,1% et -2,4%) puis Crédit Agricole -1,6%, qui plombent la tendance.

L'action Air France-KLM cède pour sa part 2% en dépit de l'annonce ce lundi avant séance d'un trafic passage réseaux en hausse de 5,5% en décembre 2016, sur la base de capacités en augmentation de 2,2%, ce qui a abouti à un coefficient d'occupation en amélioration de 2,7 points à 85,5%.

Ingenico et Casino qui voient Bank of America passer à 'achat' grimpent de +3,1% et +3% respectivement (leaders du SBF-120).


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant