CAC40: reste proche des 4500Pts après les stats US.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris s'offre un spectaculaire rebond de +1,9% (que personne n'avait vu venir et qui n'a même pas été précédé de quelques 'achats à bon compte' lors de la correction de jeudi comme le démontrent des volumes anémiques de 3,25MdsE).

L'envol du CAC40 vers 4.500Pts (4.487) serait à mettre au crédit des prix à la production en Chine qui ont enregistré une hausse surprise en septembre, la première depuis près de cinq ans.

La progression de l'indice des prix à la consommation a de surcroît dépassé les attentes, ont révélé des statistiques officielles publiées ce jour.

Mais assez curieusement, Tokyo, sur la base des mêmes chiffres n'a gagné que +0,5% (et encore, grâce aux +5% de Fast Retailing/Uniqlo) et Shanghai +0,08% (même pas +0,1%).

Toujours au chapitre macroéconomique, les investisseurs ont pris connaissance d'une hausse de +0,6% des ventes de détail US (contre +0,7% attendu), chiffre ramené à +0,3% hors automobile.

L'inflation ressort à +0,7% en rythme annuel mais elle atteint +1,5% hors énergie et alimentation.

La confiance des consommateurs américains a reculé ce mois-ci, à en croire les résultats préliminaires de l'enquête de l'université du Michigan. L'indice de confiance est en effet ressorti à 87,9 en première estimation, après 91,2 en septembre, alors que les économistes prévoyaient au contraire une progression autour de 92,4.

En ce qui concerne les trimestriels, ceux de JP Morgan ont largement battu le consensus, en revanche Wells Fargo a déçu (et de lourdes amendes se profilent à l'horizon).

Enfin, concernant les valeurs, on notera la bonne performance de Renault, qui grimpe de 3% après l'annonce de bonnes ventes en septembre.

Les valeurs bancaires sont les grandes gagnantes du jour avec Société Générale (+3%) et BNP-Paribas (+3,5%).

Le luxe est également recherché avec Kering à +2,7%, LVMH +2,7% et l'Oréal en tête du peloton avec +3,3%.

SFR Group (+4,5%) est encore mieux orienté après qu'Altice a annoncé des accords pour acquérir 23.072.805 actions de l'opérateur représentant 5,21% du capital, par le biais de transactions de gré à gré.

A contrario, Faurecia, qui cède 2,6%, reste lanterne rouge.

L'équipementier automobile a annoncé une progression de 1,9% de son chiffre d'affaires du troisième trimestre en données publiées et a confirmé ses prévisions annuelles, à savoir une croissance des ventes totales entre 1 et 3% en données comparables, une marge opérationnelle d'au moins 5% et un cash flow net minimum de 300 millions d'euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant