CAC40: reprend son souffle après un lundi euphorique.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris reprend son souffle après l'envolée de la veille et ne s'éloigne guère de son équilibre, d'autant qu'une audition de la présidente de la Fed prévue cet après-midi incite les opérateurs à l'attentisme.

En milieu de matinée, l'indice CAC40 affiche un gain de 0,1% à 4343 points, tandis que le DAX de Francfort reste à peu près stable et que le FTSE de Londres cède 0,2%.

Lundi soir à New York, le Dow Jones a affiché un gain de plus de 0,7%, le S&P500 a progressé de près de 0,6% et le Nasdaq Composite s'est adjugé un peu moins de 0,8%.

'Le CAC40 est au milieu du gué et avance sur un terrain miné, avec trois 'gaps' en dessous et deux 'gaps' au-dessus', pointe un analyste technique de Barclays Bourse.

'Malheureusement, cette position inconfortable n'incite pas à un nouveau positionnement sur les marchés. La prudence s'impose encore dans ce contexte très nerveux', poursuit-il.

Une certaine appréhension semble aussi prévaloir avant l'audition semi-annuelle de Janet Yellen au Sénat ce mardi. 'Les questions des Sénateurs pourraient être plus incisives que celle des journalistes la semaine dernière', prévient-on chez Aurel BGC.

Seule donnée économique prévue ce jour, l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne sera publié en cours de matinée et pourrait s'établir à un peu moins de +5 selon le consensus, contre +6,4 le mois dernier.

Dans l'actualité des valeurs, Crédit Agricole gagne 1,1% après avoir indiqué que son option pour le paiement du dividende en actions a été retenue à 83%. Cette opération se traduit par la création d'actions nouvelles représentant une augmentation de près de 6,5% du capital.

AXA grappille 0,4% à la suite de la présentation par l'assureur de son plan stratégique 'Ambition 2020', d'où ressort notamment l'objectif d'une croissance du résultat opérationnel par action de 3% à 7% par an en moyenne d'ici 2020.

Hors CAC40, Ausy flambe de plus de 25% à sa reprise de cotation, entouré pour le projet d'OPA amical dévoilé par Randstad lundi matin, à un prix de 55 euros par action.

Nicox s'adjuge 6,3%, salué pour l'acceptation par la FDA américaine de la revue de son dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché pour l'AC-170, un collyre développé pour traiter le prurit oculaire (démangeaisons) associé aux conjonctivites allergiques.

Fermentalg progresse enfin près de 5%, entouré au lendemain de finalisation par ce chimiste spécialisé dans les micro-algues de son procédé de production optimisé du DHA.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant