CAC40: repred la moitié de ses gains avant communiqué FED.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris subit une soudaine baisse de régime depuis 14H30 et reperd plus de la moitié de ses gains, retombant de +1,5% à +0,6%.

Le CAC40 avait ouvert en forte hausse mercredi matin, repassant au-dessus des 4.400 points, soutenue par les valeurs financières, dopées par la présentation d'une nouvelle stratégie de la part de la Bank of Japan qui va fixer un objectif de taux longs à 'zéro' mais prévient également les marchés qu'une inflation à 2% ne déclenchera pas forcément un durcissement monétaire.

La BoJ prévoit également de renforcer ses achats d'ETF adossés au Topix, l'indice contenant le plus de valeurs financières.

A 4.450 au plus haut, le CAC semblait susceptible d'aller combler le gap des 4.481 mais le voici revenu vers 4.415, au niveau de ses 'plus hauts' de la veille... sans même une statistique US pour justifier cette consolidation de presque -1% en l'espace d'une heure.

Chez nos voisins, Londres revient à l'équilibre, Milan et Madrid ne gagnent plus que 0,9% et l'indice paneuropéen, Euro STOXX-50 réduit son avance de moitié à +0,7%.

Les valeurs bancaires restent cependant aux avant postes mais réduisent leur avance: à Paris, Natixis bondit de 4,7%, suivi de Crédit Agricole (+3%) et AXA (+2,8%), puis BNP et Sté Générale (+2,3 et +2,2%).

La hausse est néanmoins généralisée et des titres comme Altran (+2,5%) ou Alten (+1%) après des résultats meilleurs que prévu) et Eurofins (+2,1% après un relèvement d'objectif pour 2016) sont également bien orientés.

Seul Ubisoft reste à la traîne (-1,5%) après l'annonce d'un placement d'Océanes auprès d'investisseurs institutionnels pour un montant nominal d'environ 400 millions d'euros.

Les initiatives des opérateurs -et les prises de risques- se raréfient quelques heures de la décision de la Fed, attendue dans la soirée, même si 80% des économistes parient sur un 'statu quo'.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant