CAC40: repli technique en attendant un signal de W-Street ?

le
0

(CercleFinance.com) - Le CAC40 consolide de -0,61% à 4.449 dans des volumes demeurés inférieurs à 2MdsE à 17H29 et qui s'établissent à 2,6MdsE au final.

La situation apparaît plus dégradée sur l'Euro-Stoxx50 qui cède -0,7% à 3,020, dans le sillage de Francfort et Madrid (-0,7%).

Les indices US semblent avoir du mal à s'installer dans une dynamique haussière depuis l'ouverture: ils progressent de +0,15% (pour le S&P500) à +0,35% (pour le Dow Jones qui renoue avec les 18.000Pts.

Le 'S&P' reste à la recherche d'un courant acheteur pour s'en aller chercher et peut-être challenger le zénith historique des 2.134Pts... mais aucune 'vague' n'émerge à l'horizon.

Si Wall Street semble voué à plafonner, cela compromet-il les chances du CAC de retracer ses sommets annuels ?

Des analystes évoquent une tendance neutre à court terme tant que l'indice parisien se maintiendra dans une fourchette horizontale allant de 4.400 à 4.500 points. Julien Nebenzahl anticipe même de nouveaux records à Wall Street... parce qu'il faut bien faire quelque chose de l'argent dont les marchés sont abreuvés, ce qui les anesthésie complètement et les rend insensibles aux mauvais coups du sort.

'Les indices pourraient finir par sortir par le haut durant l'été' pronostiquent dans le même esprit les équipes de Barclays Bourse.

Sur le front macroéconomique, en l'absence d'indicateurs à même d'impacter la tendance dans l'Hexagone, on signalera que la Banque Mondiale a abaissé de 0,5 point sa prévision de croissance pour l'économie mondiale à 2,4%, mais elle maintient celle de l'Europe à +1,6% en 2016 et ce sont les Etats Unis qui écopent de la plus lourde révision à la baisse, de +2,7 à +1,9%, la Chine étant créditée de +6,7%.

Le point d'orgue de l'après-midi, c'était le chiffre hebdomadaire de l'AIE concernant les stocks de pétrole : attendus en repli de -3,1Mns de barils de brut, les stocks se contractent de -3,6Mns barils, ce qui justifie le franchissement du cap des 50$ (zénith d'octobre 2015) sur le WTI et l'établissement d'un nouveau record annuel à 51,3$ (il temporise un peu en dessous des 51$ à présent sur le NYMEX).

A noter également ce mercredi l'établissement d'un nouveau record historique: le rendement du Bund allemand à 10 ans vient de tomber à 0,033% ce matin avant de se redresser au-delà des 0,06% (contre 0,04% la veille).

S'agissant des valeurs, les parapétrolières poursuivent leur remontée avec Technip (+2,6%), Vallourec +5 (leader du SBF120 pour la 3ème fois consécutive), et CGG (+23,5% à 0,85E).

Symétriquement, Ingenico abandonne -7,25%, soit la plus forte baisse du SBF 120, dans le sillage d'un profit warning du géant américain des terminaux de paiement de Verifone. Sté Générale a cédé -2,2% ce qui a un peu plombé le CAC40.

Guère mieux loti, le titre Rexel (-3,45%) pâtit quant à lui d'une dégradation de Citi d'achat' à 'neutre'.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant