CAC40: repli modéré, concentré sur secteur auto & bancaires

le
0

(CercleFinance.com) - C'était assez prévisible: cette séance de lundi s'est achevée dans les 'plus bas du jour', sous l'impact des allègements de positions dans les secteurs bancaires et automobiles.

Le CAC40 se replie de -0,9% à 4.234, dans un volume de 1,9MdsE, gonflé d'un tiers durant le 'fixing' (il avait fallu 6H pour atteindre les 1MsdE d'échanges).

C'est un scénario classique lors d'une journée fériée aux Etats Unis (pour cause de fête nationale) et nous sommes de surcroît un lundi, journée la plus creuse de la semaine depuis des années.

Le CAC40 qui retombe sous les 4.235 s'éloigne de la zone de résistance des 4.300Pts. 'Un passage au-dessus de ce seuil validerait une poursuite de la hausse (4.600 points sur le CAC 40)', estiment les équipes de Barclays Bourse.

L'Euro-Stoxx50 recule de -0,75% à 2.860, dans le sillage de Milan qui chute de -1,75%, Francfort ne cédant que -0,7%.

La BCE presse la BMPS (-14% ce soir) de réduire d'un bon tiers son stock de créances douteuses à l'horizon 2018 (ce qui devrait nécessiter la création d'une 'bad bank').

D'autres banques Italiennes ont perdu de -6 à -9,5% comme Unicredit ou Banca Pop Emilie Romagna.

A Londres la hausse des valeurs minières n'a pas compensé le recul des financières et le FT-100 lâche -0,85%.

Sur le marché des changes, en l'absence de la moindre 'stat' cet après-midi, l'euro reste pratiquement stable face au dollar à 1,1135, tandis que le baril de Brent grimpe de 0,5% à 50,6 dollars, ce qui profite aux valeurs liées à l'or noir à l'image de Maurel & Prom (+5,5%), de Vallourec (+5,3%) et de CGG (+3,1%).

Seul indicateur notable du jour, les prix à la production industrielle ont augmenté de 0,6% dans la zone euro ainsi que dans l'UE en rythme séquentiel en mai, a rapporté en fin de matinée Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

Les valeurs automobiles et bancaires sont sous pression avec -4,4% sur Valéo, -5% sur Faurecia puis -2,7% sur Peugeot -3,6% sur Renault, -2% sur Sté générale, -1,5% à -1,7% sur BNP-Paribas et Crédit Agricole.

Enfin, sur le front microéconomique, le secteur biotechnologique poursuit sa remontée. Innate Pharma (+6%), qui a prévu de rencontrer les investisseurs à Londres le 13 juillet, domine ainsi le SBF 120.

Onxeo (+26,2%) débute également la semaine en trombe, grimpant de près de 10% dans la foulée de l'annonce de la réception d'une notification de délivrance d'un brevet outre-Atlantique.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant