CAC40: repli limité avant Beige Book du FED et réunion BCE.

le
0

(CercleFinance.com) - Le CAC40 finit négatif de -0,67% (dans des volumes inférieurs à 2,85MdsE) malgré le retour à l'équilibre du S&P500 et la réduction des pertes du Dow Jones de -0,5% vers -0,1%.

Paris a limité la casse avec un indice phare qui en termine à 4.475 contre 4.458 au plus bas vers 15H20.

Wall Street peut s'appuyer sur le bon chiffre de l'ISM manufacturier américain (qui s'établit à 51,3 contre 50,8 en avril).

Le PMI de Markit s'établit à 50,7 contre 50,5 en 1ère estimation.

Déception en revanche avec les dépenses de construction qui ressortent en baisse de -1,8%.

A titre de comparaison, l'indice PMI manufacturier dans l'eurozone s'est replié à 51,5 en mai, soit un niveau équivalent à l'estimation flash et un deuxième plus bas depuis février 2015.

En Suisse, la croissance ralentit également au 1er trimestre 2016.

La forte hausse des immatriculations au mois de mai (+23,2%), la hausse des transactions immobilières en France ces 3 derniers mois (+11% en Ile de France, +7% sur l'ensemble du territoire) ne sont d'aucun secours alors que ces chiffres semblent attester d'une reprise économique plus robuste, ce que l'OCDE valide en créditant la France d'une croissance revue à la hausse de +1,2% vers 1,4% en 2016 quand celle des Etats Unis est revue d'autant à la baisse (de +2% vers 1,8%).

Les opérateurs sont peut-être incommodés par le rebond de l'euro qui grimpe de +0,4% face au dollar vers 1,1180, tandis que le baril de brut léger américain (WTI) efface ses pertes initiales à 48,75E.

Alors que les hausses se font rares, Rémy Cointreau (+2,2%) figure parmi le trio de tête du SBF 120 (avec SEB et Technicolor à +3,2%) alors que les analystes de Crédit Suisse ont initié aujourd'hui la couverture du titre à 'surperformance', avec un objectif de 84 euros.

Le titre Figeac Aero (+3,2%) est lui aussi bien orienté au lendemain de l'annonce d'une croissance de 23,8% du chiffre d'affaires à l'issue de l'exercice clos le 31 mars dernier à 252,6 millions d'euros. Le groupe s'est de surcroît dit optimiste quant à la concrétisation de son objectif de marge d'Ebitda, dans une fourchette comprise entre 23 et 25%, et vise un bénéfice net part du groupe de plus de 30 millions d'euros sur l'exercice écoulé.

Sopra Steria (+0,5%) et Axway (+4%) évoluent également au-dessus de la ligne de flottaison alors que le premier a acquis une participation de 8,6% dans le capital du second (ce bloc était détenu par la Sté Générale)pour un montant total de 38,6 millions d'euros.

A contrario, l'action Tessi dévisse de 10,3% dans le sillage de l'annonce d'un changement de contrôle du groupe avec un prix inférieur aux cours actuels. Les valeurs pétrolières restent orientées à la baisse (notamment Vallourec et Maurel & Prom à -3%, CGG à -4,3%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant