CAC40: refranchit 4.380, plus de 60% du repli de juin effacé

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street (+0,3%) se réveille un peu depuis 17H00 et soutient la Bourse de Paris qui devrait tenter de clôturer au plus haut du jour.

Le CAC gagne +0,95% à 4.383: cela fait donc près de 275Pts repris en 72H (+6,5% par rapport à un plancher de 4.109Pts), sans volumes (2,05MdsE seulement échangés ce mardi), avec des acheteurs mus par la peur de 'rater la hausse'.

L'Euro-Stoxx50 se hisse vers 2.970 et engrange près de +1% (il revient d'un plancher de 2.800 jeudi dernier) dans le sillage de Milan (+1%).

La prestation bi-annuelle de Janet Yellen devant la commission financière du Sénat US (Humphey/Hawkins testimony) ne provoque aucune réaction, avec la réitération des arguments en faveur d'un statu quo présentés à l'issue du FOMC mercredi dernier, notamment les risques de turbulences liées à un éventuel 'Brexit'.

'Le CAC40 est au milieu du gué et avance sur un terrain miné, avec trois 'gaps' en dessous et deux 'gaps' au-dessus', pointe un analyste technique de Barclays Bourse.

'Malheureusement, cette position inconfortable n'incite pas à un nouveau positionnement sur les marchés. La prudence s'impose encore dans ce contexte très nerveux', poursuit-il.

Une certaine appréhension semble aussi prévaloir avant l'audition semi-annuelle de Janet Yellen au Sénat ce mardi. 'Les questions des Sénateurs pourraient être plus incisives que celle des journalistes la semaine dernière', prévient-on chez Aurel BGC.

Seule donnée économique prévue ce jour, l'indice ZEW du sentiment des milieux d'affaires grimpe de 12,8 points au mois de juin, pour ressortir à 19,2, alors que les économistes l'attendaient au contraire en baisse à moins de 5.

L'Euro s'affaiblit un peu plus nettement ce soir et revient vers 1,1270 face au Dollar.

Du coté des valeurs, le trio de tête est complètement bouleversé par rapport à 14H30: Airbus (+2%), Safran (+2,2%) et Danone (+1,85%) ont remplacé Alstom (Invest Securities a renouvelé son conseil 'achat' sur Alstom avec un objectif de cours de 30E) puis Schneider (+1,3%) et Crédit Agricole qui gagne 1,25% après avoir indiqué que son option pour le paiement du dividende en actions a été retenue à 83%.

Cette opération se traduit par la création d'actions nouvelles représentant une augmentation de près de 6,5% du capital.

AXA prend +1,5% à la suite de la présentation par l'assureur de son plan stratégique 'Ambition 2020', d'où ressort notamment l'objectif d'une croissance du résultat opérationnel par action de 3% à 7% par an en moyenne d'ici 2020.

Hors CAC40, Ausy flambe de plus de 26,5% à sa reprise de cotation, entouré pour le projet d'OPA amical dévoilé par Randstad lundi matin, à un prix de 55 euros par action.

Nicox s'adjuge 6%, salué pour l'acceptation par la FDA américaine de la revue de son dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché pour l'AC-170, un collyre développé pour traiter le prurit oculaire (démangeaisons) associé aux conjonctivites allergiques.

Fermentalg progresse enfin près de 20%, entouré au lendemain de finalisation par ce chimiste spécialisé dans les micro-algues de son procédé de production optimisé du DHA.

Bryan Garnier a reconduit son rating 'achat' et son objectif de cours de 13 euros sur Voltalia (+1,25% à 9,05E), au lendemain de l'annonce de l'acquisition de Martifer Solar.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant