CAC40: rechute vers 4300, lourdeur à W-Street, baril à 31,5$

le
0

(CercleFinance.com) - L'envolée indicielle de jeudi et vendredi, largement inspirée par le soutien 'no limit' de la BCE promis par Mario Draghi a tenté de jouer les prolongations en début de séance mais la hausse initiale de +0,5% n'a pas duré, le repli du pétrole (-2,5% vers 31,5$) venant rapidement indisposer les investisseurs.

La Bourse de Paris vient d'accélérer son repli alors que Wall Street s'enfonçait dans le rouge (de -0,25 pour le Nasdaq à -0,5% pour le S&P).

Le CAC 40 lâche 0,85% à 4.300Pts, à l'unisson des places européennes qui lâchent -0,8% (surtout du fait des -1,5% à -1,6% perdus par Madrid et Milan).

'Cet accès de faiblesse pourrait fragiliser les marchés, qui avaient grimpé la semaine passée sur fond de stabilisation du brut', avait averti ce matin Tony Cross, analyste chez Trustnet Direct.

Principal indicateur macroéconomique du jour, l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne n'a fait que conforter le biais baissier. Il a en effet été mesuré à 107,3 points ce mois-ci, soit 1,3 point de moins qu'en décembre 2015 et alors que le consensus l'attendait au-dessus de 108 points.

Sur le front des valeurs, les pétrolières et parapétrolières sont évidemment une nouvelle fois à la peine à l'image de Vallourec, Technip et CGG, qui abandonnent respectivement -3%, -4 et -9%.

Les 'biotechs' retrouvent en revanche de belles couleurs. Parmi elles, Genfit, leader du SBF 120, grimpe de 10% tandis que DBV Technologies s'adjuge 4,3% et Erythec Pharma +6%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant