CAC40: quelques ventes de précaution avant Beige Book et BCE

le
0

(CercleFinance.com) - Le mois de juin ne démarre pas aussi bien que s'était achevé le mois de mai, le CAC aligne une deuxième séance consécutive de consolidation et rétrograde de -0,9% à 4.465 points.

La forte hausse des immatriculations au mois de mai (+23,2%), la hausse des transactions immobilières en France ces 3 derniers mois (+11% en Ile de France, +7% sur l'ensemble du territoire) ne sont d'aucun secours alors que ces chiffres semblent attester d'une reprise économique plus robuste.

Les opérateurs sont peut-être incommodés par le rebond de l'euro qui grimpe de +0,4% face au dollar vers 1,1190, tandis que le baril de brut léger américain (WTI) recule de 0,6% à 48,50 dollars (ce qui est assez contre-intuitif).

Du côté des indicateurs, les investisseurs prendront connaissance tout à l'heure de l'ISM manufacturier américain au titre du mois écoulé ainsi que des dépenses de construction pour avril puis du livre beige de la Fed en début de soirée.

En attendant, l'indice PMI manufacturier dans l'eurozone s'est replié à 51,5 en mai, soit un niveau équivalent à l'estimation flash et un deuxième plus bas depuis février 2015.

En Suisse, la croissance ralentit également au 1er trimestre 2016.

'Les performances décevantes des fabricants en mai renforcent les probabilités d'un ralentissement de la croissance économique au deuxième trimestre 2016', a averti Chris Williamson, chief economist à Markit.

Enfin, concernant les valeurs, Rémy Cointreau (+2,25%) figure parmi les meilleurs élèves du SBF 120 alors que les analystes de Crédit Suisse ont initié aujourd'hui la couverture du titre à 'surperformance', avec un objectif de 84 euros.

Le titre Figeac Aero (+3,7%) est lui aussi bien orienté au lendemain de l'annonce d'une croissance de 23,8% du chiffre d'affaires à l'issue de l'exercice clos le 31 mars dernier à 252,6 millions d'euros. Le groupe s'est de surcroît dit optimiste quant à la concrétisation de son objectif de marge d'Ebitda, dans une fourchette comprise entre 23 et 25%, et vise un bénéfice net part du groupe de plus de 30 millions d'euros sur l'exercice écoulé.

Sopra Steria (+0,8%) et Axway (+4%) évoluent également au-dessus de la ligne de flottaison alors que le premier a acquis une participation de 8,6% dans le capital du second (ce bloc était détenu par la Sté Générale)pour un montant total de 38,6 millions d'euros.

A contrario, l'action Tessi dévisse de 11% dans le sillage de l'annonce d'un changement de contrôle du groupe avec un prix inférieur aux cours actuels.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant