CAC40: prudence dans l'attente de Mario Draghi.

le
0

(CercleFinance.com) - La prudence semble prévaloir sur le marché parisien, à quelques heures de l'issue de la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE, qui sera suivie d'une conférence de son président Mario Draghi en début d'après-midi.

En milieu de matinée, le CAC40 grappille moins de 0,1% à 4.560 points, tandis que le DAX de Francfort stagne et que le FTSE de Londres s'adjuge 0,6%. Mercredi, le Dow Jones a fini sur un repli de moins de 0,1% et le Nasdaq Composite a grappillé un peu plus de 0,1%.

'Beaucoup d'économistes prédisent que la Banque Centrale Européenne va prolonger une deuxième fois son programme d'assouplissement quantitatif, face à une inflation toujours basse et au Brexit', précise-t-on chez Wells Fargo Advisors.

'La BCE n'a pas de raison particulière d'agir vu la conjoncture économique, mais elle ne doit pas décevoir les attentes, vu le contexte politique', estime Mourtaza Asad-Syed, directeur des investissements de Yomoni.

Les opérateurs prendront aussi connaissance, en début d'après-midi, des inscriptions aux allocations chômage et des stocks de pétrole hebdomadaires (reportés d'une journée en raison du Labor Day) aux Etats-Unis.

En attendant, on notera que la croissance du PIB japonais au deuxième trimestre a été révisée de 0% en estimation initiale à +0,2% en seconde lecture, alors que le consensus n'anticipait qu'une révision à +0,1%.

Du côté des valeurs, l'espoir d'une action de la part de la BCE profite en premier lieu à la valeur financière que constitue Société Générale (+0,8%), qui figure ainsi parmi les plus fortes hausses du CAC40.

La première place sur le SBF120 revient toutefois à Altran, qui grimpe de 3,6% après que le groupe de conseil en innovation et ingénierie avancée ait fait part d'une amélioration de sa rentabilité au premier semestre.

Bourbon s'adjuge quant à lui 1,9%, le groupe de services maritimes ayant estimé que les perspectives de rééquilibrage de l'offre et de la demande de pétrole en 2017 devraient avoir un effet positif pour lui, à l'occasion de ses résultats semestriels.

Fnac bondit enfin de 8,8% et prend la tête des 132 valeurs du SRD, à la faveur d'une note de recherche dithyrambique émise par UBS, qui entame un suivi à 'achat' avec un objectif de cours de 85 euros à court terme.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant