CAC40: prisonnier d'une étroit corridor, l'euro/$ perd 0,5%.

le
0

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Le CAC40 oscille au sein d'un étroit corridor 4.320/4.330 depuis plus de 4 heures.

L'indice réduit très progressivement ses pertes à -0,65% alors que le Dow Jones (+0,05%) semble bien parti pour aligner une 8ème séance de hausse consécutive et un 6ème record de clôture d'affilée.

L'Euro-Stoxx50 lâche -0,7% à 2.930, dans le sillage de Francfort (-0,85%) et de Milan (-1,3%), tandis que Londres préserve l'équilibre (+0,05%).

La divulgation des chiffres des mises en chantier (+4,8%) et permis de construire (+1,5%) aux Etats-Unis n'a pas bouleversé le tableau boursier.

Ces chiffres sont plus forts qu'attendus contrairement à l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne: il a chuté de -26Pts à -6,8 contre +19,2 en juin.

Le vote du 'Brexit' explique cette bascule en territoire négatif, alors que les économistes tablaient en moyenne un indice demeurant positif autour de +10 points.

Outre-Atlantique, Johnson & Johnson a fait état de comptes meilleurs qu'anticipé au deuxième trimestre. Avant la publication dans la soirée des résultats de Microsoft, Goldman Sachs a également battu le consensus au titre de son deuxième trimestre (hausse de 78% des bénéfices grâce au trading obligataire et aux mesure d'économies).

Sur le marché des changes, l'euro se replie plus significativement (-0,5%) vers 1,1010$.

Le baril de pétrole s'enfonce sous les 45$ (-0,7%) mais sans conséquence pour le 'S&P' qui s'effrite de -0,1% malgré sa forte pondération en valeurs 'énergie'.

Le CAC40 reste plombé par les valeurs automobiles (Valéo et Peugeot lâchent -1,7%, Faurecia -2%) et financières (Sté Générale et AXA -1,5%).

Les valeurs liées au pétrole subissent les conséquences de la faiblesse du prix du baril : CGG et Vallourec cèdent ainsi respectivement -2% et -4,7%.

A contrario, le titre Groupe Fnac s'adjuge 1,3% au lendemain de l'annonce de l'aval de l'Autorité de la concurrence pour le rachat de Darty.

Enfin, s'agissant des 'biotechs' cotées à Paris, Medtech flambe de 60,3% à 49,55E au lendemain de l'annonce de son rachat par l'Américain Zimmer.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant