CAC40: presque au point mort, comme l'E-Stoxx50 et W-Street.

le
0

(CercleFinance.com) - Camisole algorithmique de rigueur depuis 11H30: plus rien ne bouge: le CAC40 oscille de part et d'autre des 4.555, alternant entre l'équilibre et +0,2% au maximum.

La Bourse de Paris aligne -c'est l'essentiel aux yeux des investisseurs- une cinquième séance de hausse en six jours, soutenue notamment par Orange (+5%) et Air Liquide (+1,5%) après la publication de leurs résultats.

Chez nos voisins, les investisseurs ne semblent pas plus inspirés avec des scores étriqués et disparates : Londres gagne 0,4% et Francfort 0,3% tandis que Milan cède -0,4% et Madrid -0,5%; l'Euro STOXX 50 grappille 0,05%.

'On n'a pas grand-chose à se mettre sous la dent en termes de fondamentaux, ce qui fait qu'on peut s'attendre à ce que la volatilité reste réduite aujourd'hui', commente un trader londonien.

'Mark Carney, le président de la Banque d'Angleterre, et Mario Draghi, le président de la BCE, doivent s'exprimer cet après-midi et cela pourrait dynamiser l'activité', prévient-il toutefois.

Le point d'orgue de cette journée, ce pourrait être la publication des trimestriels d'Apple, la figure de proue du Nasdaq-100, lequel a pulvérisé un nouveau record historique de clôture lundi soir à 4.910Pts: les 5.000 semblent accessibles si Wall Street garde le moral (mais les indices US sont attendus quasi inchangés).

L'euro fléchit paradoxalement de -0,15% à 1,0860/$ alors que le climat des affaires s'est légèrement amélioré en Allemagne au mois d'octobre, à en croire l'indice Ifo qui s'établit à 110,5 ce mois-ci contre 109,5 en septembre.

Sur le plan des valeurs cotées à Paris, Orange s'impose en tête du CAC40 après un troisième trimestre 'sans mauvaises surprises et un gros quatrième trimestre en vue' d'après les analystes d'Oddo.

Air Liquide reste sur la seconde marche du podium après avoir dévoilé un chiffre d'affaire sur neuf mois de 13,4 milliards d'euros, en hausse de 9,5%, et confirmé ses objectifs annuels.

Mais c'est DBV Technologies (+5,7%) qui a occupe la tête des plus fortes hausses de l'indice SBF 120 ce matin après la présentation de nouveaux résultats 'encourageants' sur le Viaskin Peanut.

Du côté des baisses, Safran cède 2,4% après un troisième trimestre jugé 'un peu faible' par les analystes.

Dassault Systèmes chute de 6,3% après la parution de résultats trimestriels au-dessus du consensus en données publiées, mais moins spectaculaires hors effets de change.

Sequana dévisse de -7,5% avec des comptes toujours dans le rouge et aucune perspective de redressement de l'activité d'ici la fin de l'année.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant