CAC40: pas de stats, pas de tendance, pas de volume (1,3MdE)

le
0

(CercleFinance.com) - Après les habillages de bilan et le traditionnel 'rallye de décembre', la trêve des confiseurs prend le relais, avec l'instauration d'une non moins traditionnelle 'camisole algorithmique' qui enferme le CAC depuis plus de 5 heures au sein d'une fourchette 4.815/4.825Pts (-0,2% en moyenne depuis plus de 5 heures).

L'Euro-Stoxx50 évolue exactement dans le même esprit, en repli de -0,15 à -0,25%, autour d'un pivot de 3.250Pts.

'Les marchés financiers devraient être en roue libre cette semaine. 2 points vont servir de marqueur pour les investisseurs qui seront encore présents : la baisse des volumes échangés, qui peut parfois augmenter la volatilité lors de la publication de données économiques de premier plan, et le PIB américain au troisième trimestre (consensus à 3,3%), qui sera la dernière statistique majeure de cette année', prophétise Saxo Banque.

Du côté des statistiques, qui seront peu nombreuses jusqu'à jeudi, l'indice du climat des affaires en Allemagne, compilé par le bureau de recherche économique Ifo, est ressorti à 111 points ce mois-ci, contre 110,4 points en novembre, une amélioration globalement conforme au consensus (110,6).

Sur le marché des changes, l'euro a inversé la vapeur en milieu de matinée (il s'inscrivait en hausse initialement vers 1,0465/$), retombant au contact des 1,04 contre $ tandis que le baril de Brent rechute 0,5% à 51,75$ sur le NYMEX (repli symétrique à la hausse du dollar, en l'absence de toute statistique avant mercredi aux Etats Unis).

Enfin, concernant les valeurs, 2 titres seulement affichent des écarts supérieurs à + ou -1% au sein du CAC: Publicis lâche 0,8% environ alors que le Département de la Justice (DoJ) américain vient d'adresser une demande de communication de pièces ('subpoena') à l'une des filiales du géant publicitaire français. Celle-ci s'inscrit dans le cadre de l'enquête conduite par la division anti-trust du DoJ sur la production vidéo dans la publicité.

Plus mauvaise performance de l'indice phare, Danone (-2,2%) est pour sa part pénalisé après l'annonce ce matin d'une prévision de croissance du chiffre d'affaires légèrement inférieure à l'objectif originel une fourchette comprise entre +3 et +5%.

Orange gagne +1,1%, devant Klépierre et Sodexo (+0,9%).

AU sein du SRD, Virbac domine largement le classement avec +15%, suite à des chiffres d'activité conformes aux attentes, et surtout pas revus à la baisse lors du dernier trimestre écoulé


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant