CAC40: novelle démonstration de déconnexion avec le réel.

le
1

(CercleFinance.com) - Le CAC40 était parvenu à reprendre les 0,35% perdus vendredi mais il a recédé un peu de terrain en clôture et affiche +0,25% à 4.507 contre 4.517 au plus haut du jour.

Aucune consolidation après plus de +5% gagnés depuis lundi dernier et la chute initiale de -1,6% vers 4.425Pts s'impose comme un imparable 'bear trap' alors que tout plaidait effectivement pour un 'pullback' au contact des 4.400Pts.

Malgré 90Pts d'écart entre les extrêmes du jour, les volumes sont restés quasiment inexistants avec seulement 2,75MdsE au final (et moins de 2MdsE à 17H29).

La CAC40 est remonté de 3.900 mi-février au contact du zénith du 14 mars dernier dans des volumes incroyablement faibles, et rebelote entre 4.100 et 4.500: pas d'acheteur (enfin si, au moins un, et qui fait peur à tous les autres : dès que les vendeurs repèrent un algorithme haussier, ils disparaissent du marché).

N'importe qui peut désormais faire n'importe quoi des indices boursiers avec une mise de fond ridicule... à condition que ce soit pour faire monter les cours: la déconnexion par rapport à l'actualité ou même un 'futur possible' justifiant de telles valorisations semble totale.

Tout le monde se désengage d'un tel 'marché' qui ne 'devine' plus la valeur la plus pertinente d'un actif mais prédétermine le prix le plus élevé que l'on puisse atteindre en misant le minimum.

Le prix auquel personne ne souhaite participer, parce qu'il n'a plus aucun sens économique... mais qui permet de gagner gros sur les dérivés de volatilité.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • trebi il y a 8 mois

    Qui fait monter les cours artificiellement ?