CAC40: ne s'écarte pas du pivot des 4.900, 'stats' ignorées.

le
0

(CercleFinance.com) - La matinée s'est résumée à une lente glissade du CAC40 et des indices européens de 9H01 à 12H20 (repli de 4.910 vers 4.890 à Paris) et le retour à l'équilibre est survenu dès 13H.

Depuis, le CAC40 oscille de 0,05% de part et d'autre du pivot des 4.900Pts.

Le marché semble privé de catalyseurs alors qu'il aurait pu réagir plus significativement à 11H à la publication d'une inflation en forte hausse (quasi doublement) dans l'eurozone en décembre 2016.

L'inflation repasse de 0,6% en novembre à +1,1% (en rythme annuel): elle se situe au-delà des +1% pour la première fois depuis septembre 2013.

Si les opérateurs semblent presque indifférents à ce chiffre, c'est parce qu'il résulte d'une combinaison assez rare de hausse du pétrole (post-Trump) et du $ (resserrement de la politique monétaire US oblige), laquelle ne devrait pas se reproduire au cours des prochains mois.

L'Euro n'a pas davantage réagi et s'inscrit en hausse de 0,2% à 1,044/$, l'Euro-Stoxx50 flirte avec le zéro, tout comme Londres et Paris, inchangés.

Pour autant, et même si la résistance des 4.900 points n'a pu être que brièvement franchie, 'les marchés commencent l'année 2017 comme ils ont terminé l'année 2016, sur une note positive. Les investisseurs semblent faire preuve d'optimisme prudent dans l'attente des grands rendez-vous de cette nouvelle année et notamment le début de la présidence de Donald Trump aux Etats-Unis', commente-t-on dans les rangs de Saxo Banque.

D'un point de vue graphique, la zone de résistance majeure sur le CAC40 au-delà du seuil des 4.900 points se trouve toujours à 4.930 (ce niveau été testé lundi), avec des supports significatifs en cas de consolidation à 4.639 et 4.600 points.

Les autres chiffres du jour ont été accueillis dans l'indifférence générale: le PMI des 'services' en France progresse à 52,9% en décembre (52,6 initialement et 52,5 en novembre), le moral des ménages reste stable à 99.

Le PMI 'composite' de Eurozone s'établit à 54,4, au plus haut depuis mai 2011, malgré léger repli du PMI des 'services' à 53,7.

Enfin, du côté des valeurs, AB Science flambe de près de 10% (+9,5%) après avoir rapporté que de nouvelles données précliniques démontrent que le masitinib a un effet protecteur inattendu sur les muscles et les nerfs dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA), également connue sous le nom de maladie de Charcot.

Les financières sont elles aussi bien orientées à l'image de BNP Paribas, AXA et de Société Générale, en hausse de respectivement +1,6%, +1,4% et +0,7% mais c'est Accor (+2,3%) qui domine le top 5 du CAC 40.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant