CAC40: ne profite pas de la fermeté et records indiciels US.

le
0

(CercleFinance.com) - Nouvelle pluie de records absolus (à la marge) à Wall Street avec un Nasdaq en hausse de 0,4% à 6.120 et un 'S&P' à 2.404Pts (+0,1%, et même score pour le Dow Jones).

Le CAC40 a longtemps stagné autour de 5.398/5405 semble peu inspiré par la fermeté des indices US et voit son avance fondre à un peu moins de 0,3% pour s'équilibrer vers 5.395.

La volatilité demeure donc étonnamment faible, et cela vaut pour l'ensemble des places boursières occidentales.

Toute proportions gardées, il y a un peu plus d'animation sur les marchés obligataires avec une OAT qui se tend vers 0,80%, des Bunds à 0,44% (+2Pts) et des T-BondsUS qui renouent avec les 2,40% (+3Pts de base).

'On se situe totalement dans le cadre d'un scénario classique 'buy the rumour, sell the fact' (achetez la rumeur, vendez la nouvelle)', commente-t-on ce matin du côté d'IG. Le courtier dit néanmoins s'attendre à ce que certains investisseurs commencent à profiter de cette pause apparente pour renforcer leurs positions. 'Un certain calme s'est emparé des marchés après l'élection et tout le monde se demande maintenant quel sera le futur thème porteur', observe-t-il.

Au chapitre macroéconomique, le marché prendra connaissance cet après-midi de l'évolution des stocks de grossistes au titre du mois de mars. En attendant, l'Allemagne a généré un excédent commercial de 19,6 milliards d'euros ce même mois, à comparer à 21,2 milliards en février, selon des données corrigées de variations saisonnières et calendaires de l'office fédéral de statistiques Destatis.

Toujours outre-Rhin, la production industrielle a diminué de 0,4% en séquentiel en mars (contre -0,7% anticipé).

Sur le marché des changes, l'euro s'effrite de 0,2% face au dollar et rebascule sous les 1,09 (à 1,0895), tandis que le baril de WTI recute de -1,2% vers 46$ sur le NYMEX

Enfin, du côté des valeurs, Groupe Eurotunnel (-1,5%) a annoncé le lancement du refinancement de la tranche C de sa dette à taux variable, dans le cadre de sa stratégie d'optimisation de la structure de sa dette. Le pricing de l'opération devrait avoir lieu dans les 2 prochaines semaines.

Sur l'indice phare, Lafarge apporte un peu d'animation avec un gain de +2,5% (contre une ouverture stable), Vivendi prend +1,8%, suivi d'un trio à +1,3% en moyenne (Essilor, Danone, Sanofi, Engie.

Sanofi (+0,5%) va finalement conserver son activité de fabrication pour compte de tiers Cepia, dont l'avenir au sein du géant pharmaceutique français faisait l'objet d'intenses tractations.

A noter par ailleurs le renversement de vapeur à +0,6% sur Europcar qui lâchait -2% ce matin, en dépit de l'annonce ce matin d'un bénéfice net de 18,6 millions d'euros au premier trimestre 2017, contre une perte de 20,1 millions un an auparavant. Le corporate Ebitda ajusté a toutefois baissé à - 6,2 millions, contre - 4,7 millions au terme des 3 premiers mois de l'année close.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant