CAC40: ne lâche quasiment rien avant FED, détente des taux.

le
0

(CercleFinance.com) - Cela ressemblait à pause prudente mais cela s'apparente de plus en plus à de la 'camisole algorithmique' puisque le CAC40 (-0,5%) se retrouve littéralement figé depuis l'ouverture entre 4.770 et 4.785 (l'indice oscillant autour de -0,4% à -0,7% durant plus de 7 heures).

L'Euro-Stoxx50 lâche un moins de 0,6% alors que le DAX résiste bien (entre -0,1 et -0,2%).

Les investisseurs limitent leurs prises d'initiatives à quelques heures de la réunion de la Fed, qui sauf surprise devrait se solder par une hausse des taux, un an après la précédente.

Wall Street temporise également, sauf le Nasdaq (+0,2% à 5.474) qui semble résolu à aller chercher de nouveaux records.

Le Dow Jones et le 'S&P' consolident à la marge (ils perdent moins de 0,1% après 1 heure de cotations) mais tout reste possible après 20H (le communiqué de la FED): le 'Dow' pourrait bien gagner les 100Pts (0,55%) qui lui manquent pour aller chercher les 20.000Pts dès ce soir.

Les derniers indicateurs américains publiés à 14H30 sont mitigés puisque les ventes de détail (reflet de la consommation des ménages US) n'ont progressé que de 0,1% le mois dernier, contre +0,3% attendu par le consensus, après une hausse de 0,6% (révisée de +0,8%) en octobre, tandis que les prix à la production progressent de +0,4% en séquentiel mais de façon modérée (+1,3%) en données brutes annualisées.

En revanche, l'inflation grimpe de +1,8% en 'core' (hors énergie), ce qui n'est plus très éloigné de l'objectif des +2%.

Sur le marché des changes, l'euro grappille +0,2% 1,0630, tandis que le baril de WTI s'effrite de -0,6% à 52,3$.

Les marchés obligataires se détendent nettement, avec des T-Bonds (-5Pts) à 2,43%, des Bunds (-5Pts à 0,30%) puis surtout un '10 ans' italien (les 'BTP') qui retombe vers 1,80% contre 2,12% lundi matin).

Enfin, concernant les valeurs, Sanofi (-2,5%) pèse clairement sur le CAC40: selon un quotidien de l'économie américain, Sanofi pourrait tenter une offre de rachat sur la “biotech” suisse Actelion qui vient de suspendre les négociations avec 'J&J' (qui proposait 25Mds$): il faudrait mettre 30Mds$ sur la table et proposer 280CHF.

Le titre Métropole TV s'adjuge 2% au lendemain de l'annonce d'un projet d'acquisition du pôle radio de RTL Group, une opération majeure dans le secteur des médias.

Lagardère grimpe pour sa part de 4% alors que Liberum a entamé son suivi de la valeur avec un conseil 'achat'.

Engie cède en revanche 1,5% dans le sillage d'une dégradation de 'Deutsche Bank', désormais à 'conserver' sur le géant énergétique français.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant