CAC40: les acheteurs prennent la main, le pétrole reprend 2%

le
0

(CercleFinance.com) - La reprise et les rachats à bon compte s'accélèrent à la bourse de Paris qui affiche de nouveau +2,2% à 4.212Pts.

Le bras de fer entre 'bulls' et 'bears' a été longtemps incertain et très disputé... mais les 'bulls' l'emportent désormais sans ambiguïté.

La prestation de Mario Draghi a été diversement appréciée mais les marchés retiennent au final que la BCE remet au goût du jour un soutien de l'activité en mode 'no limit' (le CAC40 a bondi jusque vers 4.235Pts vers 14H30).

Mario Draghi avait ensuite douché un peu l'enthousiasme en admettant que des risques de ralentissement pèsent sur la croissance et que l'inflation pourrait tomber temporairement en territoire négatif pour cause de chute du pétrole.

Le CAC40 est alors retombé vers 4.145 avant de se redresser au-dessus des 4.200 dans le sillage de Wall Street (+1% pour le 'S&P' à 1.880) et l'euro-Stoxx50 reprend +2,5% à 2.955Pts.

Après la séance très volatile de mercredi, les indices US avaient mal débuté la journée mais ils reviennent dans le vert dans le sillage du pétrole qui reprend 2% à 29$ (contrat mars) malgré une hausse de 4Mns de barils des stocks hebdo de 'brut'.

Pour en revenir à Mario Draghi, il a plusieurs fois insisté sur le fait qu'il n'existe aucune limite à l'ampleur du recours aux outils à la disposition de la BCE et il n'existe pas de plafond en terme de volume et d'intensité'.

La BCE a indiqué qu'elle pourrait 'recalibrer' son 'QE' à la hausse indéfiniment dès le prochain rendez-vous de début mars.

Les taux de prises en pension semblent pourvoir également être réduit sans plancher technique et les taux directeurs pourraient même passer négatifs.

Mario Draghi souligne l'efficacité des mesures mises en oeuvre et affirme que le secteur bancaire est 'résilient' (malgré le plongeon des banques italiennes) et que les provisions sont suffisantes.

Il introduit également le concept de 'granularité' dans le traitement de la question des créances 'non performantes'.

Sur le front des statistiques 'macro', le chômage hebdomadaire aux Etats Unis a progressé de +10.000 vers 293.000.

L'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie remonte de -10,2 vers -3,5 mais reste en territoire négatif pour le cinquième mois consécutif.

Le Dollar se redresse nettement et gagne +0,6% à 1,0830 contre Euro.

Côté valeurs, Accor (-2,3%) reste lanterne rouge du CAC4 tandis que Technip se redresse de +8% et Maurel et Prom prend +7,5%.

BioMérieux flambe de 7,3% et demeure en tête du SBF 120, dans le sillage de l'annonce de revenus 2015 supérieurs aux attentes à 1,965 milliard d'euros et d'une prévision de ventes 2016 en hausse de 6 à 8% à taux de change et périmètre constants.

Rémy Cointreau a de son côté annoncé un chiffre d'affaires de 799,2 millions d'euros sur les 9 premiers mois de l'exercice 2015-2016, en croissance publiée de 7,9%, et voit son titre s'adjuger 4,1%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant