CAC40: la stabilité de W-Street contribue à geler les scores

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris (-0,4%) continue d'osciller entre la zone pivot des 4.444 (qui fait cette semaine office de support) et 4.465Pts.

Le CAC40 poursuit sa consolidation avec un repli qui se situe entre -0,2% et -0,45% depuis 11H ce matin.

La réouverture de Wall Street ne fait pas avancer les choses en Europe car les indices US évoluent 0,1% au-dessus ou en dessous de leurs niveaux de la veille.

Ailleurs en Europe, Londres recule de 0,5% et Francfort cède 0,6% mais Madrid se maintient à l'équilibre.

L'indice paneuropéen Euro STOXX 50 limite son repli à environ 0,35%... malgré un rebond de +1,6% de la production industrielle en zone Euro.

Les pertes sont liées à la lourdeur du secteur technologique dans le sillage des 'profit warnings' d'Ericsson (-19%), des déboires de Samsung (-8% mardi) qui contaminent Nokia (-4,5%) et ST-Micro (-2%).

Les marchés restent sourds aux propos 'colombe' de William Dudley -le président de la Réserve fédérale de New York qui supervise Wall Street- qui conseille d'agir très progressivement pour normaliser la politique monétaire car 'l'inflation reste un peu en-deçà des objectifs, plutôt qu'au-dessus'.

Les opérateurs se montrent également prudent à quelques heures de la publication des 'minutes' de la FED (résumé du dernier FOMC de septembre) qui permettra de mesurer à quel point ses membres sont divisés sur la question de la politique monétaire.

D'un point de vue sectoriel, c'est de loin l'indice technologique STOXX Europe 600 Optimised Technology (-2,4%) qui signe la plus forte baisse du marché.

A Stockholm, Ericsson plonge donc de près de -20% désormais, après un avertissement sur résultats qui entraîne l'ensemble des équipementiers télécoms à la baisse.

Il faut dire que le géant Samsung Electronics a lui aussi revu à la baisse ses prévisions de résultats trimestriels dans la nuit à la suite du fiasco lié au lancement du nouveau Galaxy Note 7.

Du côté des hausses, seul GTT s'illustre véritablement (+3,7%) à la suite d'une commande du groupe d'ingénierie sud-coréen Samsung Heavy Industries (SHI) concernant un nouveau méthanier.

Au sein du CAC40, Technip et Total (+0,8 et +0,9% respectivement) contribuent à maintenir l'indice au-dessus des 4.444Pts, Engie a renversé la vapeur et progresse de +1,5%.

C'est Sanofi qui pèse le plus fortement sur la tendance avec -1,2% mais Airbus est plus attaqué avec -1,5% (après Nokia naturellement).


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant