CAC40: la pression haussière retombe avec repli de W-Street.

le
0

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Paris en termine un peu en-deçà des niveaux affichés au cours des 1ers échanges: le CAC40 qui a évolué durant 90% de la séance au sein de la zone des 4.435/4.450 en termine sur un gain de +0,75%, à 4.432Pts.

L'indice a progressé dans le sillage des valeurs bancaires qui bénéficient de rachats à bon compte alors que Deutsche Bank (+2%) cède pour 1,1MdsE sa filiale d'assurance britannique à Phoenix Insurance et espère négocier une amende allégée avec justice US.

Ailleurs en Europe, Francfort, Madrid et Londres gagnent 0,6 à 0,7% et l'indice paneuropéen Euro STOXX50 ne parvient pas à se maintenir au-dessus des 3.000Pts (+0,7% à 2.991).

A Wall Street, la lourdeur s'impose peu à peu, au lendemain d'un rebond de +0,9% qui semblait prometteur mais qui ne trouve pas de relais à la hausse: le Nasdaq affiche désormais -0,4%.

Les réponses de Janet Yellen face à la commission financière du Congrès US n'impactent pas le tendance car les questions portent sur des aspects techniques de la supervision bancaire, des futurs 'stress tests' et de la Loi Dodd-Franck. Elle rappelle néanmoins que la FED ne se laissera pas déborder par de potentielles pressions inflationnistes.

Pas de neuf non plus du côté d'Alger d'où n'émerge aucun accord de réduction de la production: le secteur de l'énergie se reprend malgré tout, alors que la baril de brut léger américain se redresse autour de 45,5$ (+1%).

La publication des stocks hebdomadaires de pétrole US ne provoque pas de mouvements de cours notables: les stocks de 'brut' et de produits disytillés (fioul) se contractent de -1,9 millions de barils mais les stocks d'essence grimpent de +2Mns de barils.

Les commande de biens durables sont ressorties inchangées au mois d'août aux Etats Unis (hors défense, elles progressent de +0,6%), ce qui laisse les marchés de marbre.

Les valeurs financières finissent bien orientées avec notamment des gains de +1,1% pour le titre Société Générale et +1,9% sur Crédit Agricole.

Le secteur auto remporte la palme des hausses sectorielles avec Renault +1,9% et Peugeot avec +2,7%.

Sur le SBF 120, Orpea se met en évidence et grimpe de 2,4% après avoir fait état d'une forte progression de ses résultats sur les six premiers mois de l'exercice.

Ipsos reste en tête du SBF120 avec +5,2%, devant EDF avec +4,3%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant