CAC40: la peur d'un vote Trump plombe les actions et le $.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a bien failli chuter de -1% mais un rebond de +10Pts au moment du 'fixing' a permis d'en terminer sur une perte limitée à -0,85% à 4.470, dans un volume apparemment faible de 2,7MdsE... mais beaucoup d'opérateurs étaient absents en ce 1er novembre.

La tendance s'est nettement alourdie en fin de séance alors que les indices US amplifiaient leurs pertes (-0,6% sur le Dow Jones, -0,8% sur le 'S&P' et le Nasdaq).

La lourdeur est générale en Europe (-1% en moyenne): le DAX et le Mibtel se replient de -1,3%, l'Ibex de -1,1%, Londres cède plus modestement -0,5%; l'Euro-Stoxx50 affiche -1,05%.

Le motif d'inquiétude le plus souvent évoqué ce mardi, c'est le resserrement de l'écart entre les 2 candidats à la présidentielle du 8 novembre (après l'annonce d'une nouvelle investigation du FBI concernant des Mails non sécurisés reçus par des proches d'Hillary Clinton).

La résurgence du scénario d'une victoire de D.Trump indispose Wall Street et plus encore les cambistes, avec un Dollar qui chute de -0,7% vers 1,1050 contre Euro.

Sur le front des statistiques du jour, l'indice d'activité manufacturière PMI du Royaume-Uni pour le mois d'octobre est ressorti en baisse à 54,3 points, contre 55,5 en septembre.

Les dépenses de construction américaines pour septembre sont en recul de -0,4%, l'ISM manufacturier US ressort un peu au-dessus des attentes à 51,9 contre 51,5 en octobre (consensus: 51,7).

L'indice PMI Markit s'est établi à 53,4 (estimation définitive), contre 51,5 en septembre.

Côté valeurs, les équipementiers automobiles Faurecia et Plastic Omnium chutaient de -3% et -2,5%, Renault de -2,2% alors que les ventes de voiture en octobre ont baissé de -4% (sur 1 an).

A noter la première incursion de Nokia sous les 4E (-2,2% à 3,97E) qui pâtit d'abaissements de recommandations en série.

Thales cède 0,6% en dépit de l'annonce d'une série de contrats pour équiper des Boeing et Airbus monocouloirs de compagnies aériennes chinoises, renforçant sa position de fournisseur privilégié de composants avioniques en Chine.

Parmi les valeurs plus modestes, Gaussin plonge de 25,5% vers un nouveau cours plancher de 0,41E au lendemain de la publication de comptes au titre de son premier semestre, marqués par un doublement de la perte nette part du groupe par rapport à fin juin 2015, à -9,7MnsE.

Business & Decision gagne 0,8% à la suite de la cession de son activité Managed Services et Cloud Consulting aux Etats-Unis à AccountabilIT, transaction dont les termes financiers ne sont pas précisés.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant