CAC40: l'euphorie américaine emporte toutes les objections.

le
0

(CercleFinance.com) - Le CAC40 pourrait bien engranger +2% dès ce lundi: l'euphorie nous vient de Wall Street où le dicton du jour est 'la hausse appelle la hausse'.

Le S&P500 (+0,5% à 2.140) inscrit un nouveau record absolu ce lundi contre 2.134Pts le 20 mai 2015.

Alors, rien n'arrêtera plus le 'S&P', c'est presque garanti puisque lors des 17 précédentes cassures de records absolus depuis 1928, le 'S&P' a gagné 4,5% en moyenne lors des 3 mois suivants, +8,5% sur 6 mois et +15,5% sur 12 mois.

Mais jamais en 70 ans aucun record n'a jamais été battu en régime de taux négatif et encore moins à l'issue d'une période de contraction des bénéfices (ce qui est le cas depuis mai 2015): ce n'est qu'un détail sans importance... donc tout le monde se rue à l'achat.

Le Dow Jones (18.250) de son côté n'est plus qu'à 100Pts de son zénith du 20/05/2015.

Les places européennes se mettent à l'unisson de l'euphorie des marchés US qui manifestent un optimisme débridé à l'approche du coup d'envoi de la saison américaine des résultats trimestriels: le géant américain de l'aluminium Alcoa publiera les siens ce soir peu après la clôture.

Le CAC40 (+1,85% à 4.270) aligne une troisième séance consécutive de hausse et refranchit les 4.250Pts avec 100% de ses composantes dans le vert, l'Euro-Stoxx50 prend +1,65% à 2.885Pts... avec quasiment aucun titre en repli.

Malgré cette vigueur apparente des actions, les volumes apparaissent faibles (moins de 2MdsE pour 2% de hausse: il n'y a tout simplement plus aucun vendeur) et 'les investisseurs restent freinés par les incertitudes autour des conséquences du Brexit', expliquaient ce matin les analystes de Barclays Bourse.

'Graphiquement, un passage du CAC au-dessus des 4.300 points permettrait d'améliorer la tendance technique de l'indice', estiment néanmoins les spécialistes.

Sur le marché des changes, l'euro est quasiment stable face au dollar à 1,1050, tandis que le baril de WTI s'effrite de -0,3% à 45,25$.

En l'absence d'indicateurs notables aujourd'hui, c'est l'actualité microéconomique qui prévaut. L'ouverture du salon de Farnborough, grand-messe des constructeurs aéronautiques, coutumiers de l'annonce de nombreux contrats lors de cettte manifestation, donne des ailes à Airbus Group, dont le titre engrange 2,8%. Les valeurs liées au secteur sont globalement bien orientées à l'image de Safran (+2,9%).

Mais les leaders du CAC40 sont les spécialistes de 'matériaux' avec Schneider (+3,75%), Lafarge (+4%) et St Gobain (+3,1%).

Publicis et Accor au coude à coude gagnent +3,3%.

Douche froide en revanche pour Ipsos, qui décroche de 9,6% après avoir indiqué qu'aucune discussion n'était actuellement menée avec des fonds d'investissement. Le titre avait bondi de 13% vendredi sur fond de rumeurs de pourparlers avec des fonds de private equity susceptibles d'aboutir à une éventuelle cession.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant