CAC40: finit un peu moins bien mais ne lâche rien.

le
0

(CercleFinance.com) - Le CAC40 a été victime d'un petit coup de 'moins bien' durant le 'fixing' et il clôture finalement dans le rouge (-0,02%), dans un volume gonflé de 500MnsE à 17H35 (+33%) pour atteindre 2,14MsdE.

La faible activité du jour s'explique par la fermeture de Wall Street en ce lundi de Labor day.

L'euphorie de vendredi s'est estompée très lentement au fil des heures puisque le CAC40 est revenu à l'équilibre vers 17H puis 17H35 après une avancée jusque vers 4.566Pts ce matin, l'indice revenant à 0,6% de son zénith printanier de fin avril (4.596Pts).

La séance de vendredi constitue une grande 1ère historique: un écart à la hausse 6 fois plus massif en Europe qu'à Wall Street où la hausse moyenne durant toute la séance fut de +0,4%... sur la base des mêmes chiffres publiés outra-Atlantique et sans aucun élément macro-économique particulier concernant l'Eurozone.

Chez nos voisins, Francfort finit négatif de -0,1%, Madrid se détache avec +0,5%, Milan ou Amsterdam à +0,05% et l'E-Stoxx50 affiche -0,07%... autrement dit, de la stabilité partout, sauf en Espagne.

La hausse enclenchée vendredi n'était même pas tempérée ce matin par les chiffres médiocres publiés en Europe: l'indice PMI 'composite' de l'activité globale recule de 53,2 en juillet vers 52,9, reflétant ainsi un ralentissement de la croissance du secteur privé le mois dernier.

C'est pire encore en Allemagne où le PMI 'composite' se contracte de 55,3 vers 53,3 (contre 54,3 en 1ère estimation) et le PMI des services qui perd 2Pts se retrouve au plus bas depuis 3 ans.

La France se distingue positivement avec un rebond de 50,1 vers 51,9 du PMI... mais c'est une sorte de retour à la normale après un mois de juillet plombé par l'attentat de Nice.

'Les dernières données PMI plaident ainsi en faveur d'une intervention prochaine de la BCE, qui pourrait choisir de ne pas attendre davantage avant de stimuler l'économie', estime Chris Williamson, chief business economist à IHS Markit.

'Les chiffres de l'emploi américain, inférieurs aux attentes, devraient permettre de relâcher un peu la pression sur la Fed. Le scenario d'une remontée des taux lors de la prochaine réunion des 20 et 21 septembre semble s'éloigner', rappelle-t-on en outre chez Barclays Bourse.

Mais BNP-Paribas et Goldlman Sachs ne sont pas du même avis, estimant qu'une hausse de taux dès le 21 septembre n'est pas à exclure.

Les marchés pourraient demeurer attentistes jusqu'à la publication du Livre Beige de la Fed mercredi soir... et la réunion de la BCE jeudi.

Côté valeurs, le secteur a soutenu le CAC40 avec +1,85% sur Technip et +0,9% sur Total et il faut rajouter Véolia avec +1,75%.

CGG est également aux avant postes au sein du SBF120 (+2,7%) mais SFR Group (+6%) se distingue à la hausse après le dépôt par sa maison-mère Altice d'une offre publique d'échange volontaire pour les actions en circulation de l'opérateur télécoms.

Zodiac Aerospace s'est complètement 'retourné': chutant de -3% initialement, le titre affiche au final une performance inverse de +2,8% alors que l'équipementier aéronautique a indiqué que son chiffre d'affaires annuel sera en ligne avec ses attentes, mais que son résultat opérationnel courant devrait être de l'ordre de 10% inférieur au consensus.

Trigano gagne 1,5% après avoir fait part d'une évolution de sa gouvernance avec notamment les nominations d'Alice Feuillet en qualité de président du conseil de surveillance et de François Feuillet comme président du directoire.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant