CAC40: en repli de -0,5% malgré envolée de 0,5% du $ à 1,057

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris accroît ses pertes à 14H30, le CAC40 reculant de -0,5% à 4.525.

Les places européennes affichent en moyenne une consolidation du même ordre mais Milan rechute de -1,4%, Francfort de -0,7%.

Wall Street est anticipé en léger repli après voir a signé hier un nouveau carton plein, avec 4 records simultanés pour les 4 principaux indices de référence, une situation qui rappelle à certains la bulle de l'an 2000.

'Il s'agit d'une première depuis 1999', souligne Chris Weston, le stratège d'IG, qui ne semble toutefois pas s'alarmer du niveau de valorisation affiché par les valeurs américaines.

'Les acheteurs ont pris le contrôle du marché, ce qui porte les indices boursiers à la hausse. On voit d'ailleurs que 63% des titres du S&P 500 se traitent au-dessus de leur moyenne à 50 jours et 24% à des plus hauts mensuels', détaille l'expert, qui dans ce contexte plaide pour un allègement des positions si ces pourcentages devaient passer à respectivement 80 et 40.

Toutefois, 'pour l'instant, il ne me semble pas que les marchés américains soient surévalués ou surachetés', estime Chris Weston.

Les premiers chiffres macroéconomiques publiés aux Etats Unis vont conforter l'anticipation d'une accélération des resserrements monétaires aux Etats Unis: les commandes de biens durables grimpent de +4,8% en octobre (+1% hors transport et aéronautique).

Les demandes hebdomadaires d'allocation chômage ont progressé de +18.000 à 251.000 (un peu surprenant en cette période de plein embauche pour Thanksgiving).

En France, la croissance de l'activité dans le secteur privé a accéléré en novembre: le PMI des services s'est établi à 52,6 contre 51,4; le 'composite' a progressé à 52,3 contre 51,6 en octobre malgré le PMI manufacturier qui se dégrade à 51,5 contre 51,8.

En Europe, l'estimation flash de l'indice PMI Markit pour la zone euro s'est redressé de 53,3 en octobre à 54,1 ce mois-ci, soit la plus forte croissance mensuelle de l'activité globale depuis décembre dernier.

'Les données PMI sont pour l'heure conformes à une hausse du PIB de l'ordre de 0,4% au quatrième trimestre, l'expansion de la région étant portée par un rebond de la croissance allemande (0,5%)', a commenté Chris Williamson, chief business economist à IHS Markit.

Outre-Manche, le ministre des Finances britanniques Philip Hammond annonce que le gouvernement revoit à la baisse sa prévision de croissance de +2,2% à 1,4% en 2017 au Royaume Uni.

Les Gilts' britanniques se dégradent malgré tout de +5Pts à 1,415% et les T-Bonds US affichent 2,35% contre 2,32% mardi soir.

L'après midi reste très chargé en chiffres US avec les ventes de logements neufs au titre du mois écoulé, l'indice de confiance des consommateurs du Michigan pour novembre, les stocks de pétrole.

Les 'Minutes' du comité de politique monétaire de la Fed seront, elles, dévoilées dans la soirée.

Sur le marché des changes, le Dollar rebondit soudain de +0,5% pour inscrire un nouveau zénith annuel à 1,0,57/E, tandis que le baril de WTI corrige de -1% vers 47,5$.

Enfin, concernant les valeurs, Vinci retrouve des couleurs après l'incroyable hacking dont le groupe a été victime hier. En hausse de 2,3%, le titre signe la plus forte progression de l'indice phare.

Safran en repli de -1,1% après le placement de 5,8 millions d'actions par l'Agence des participations de l'Etat (APE), 1,4% du capital; Vivendi (-0,4%) annonce détenir 23,15% du capital de Telecom Italia, après un nouveau rachat de titres de l'opérateur italien.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant