CAC40: en chute vers les 4000Pts, repli des indices US.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris aligne une cinquième séance consécutive de baisse, ce qui monte à près de 8% ses pertes cumulées depuis jeudi dernier.

Le CAC 40 décroche de 2% à 4144 points dans un volume soutenu de quelque 2400 millions d'euros et enfonce largement le seuil des 4200 points.

'Le fameux gap (en support à moyen terme) des 4000 points est de nouveau rentré dans le radar du CAC', commentent les équipes de Barclays Bourse.

Wall Street débute la séance en repli de 0,4% sur le Dow Jones et -0,3% sur le Nasdaq. Dans ce climat tendu, la hausse de 0,5% des ventes de détail en mai aux Etats-Unis - qui constitue une bonne nouvelle - passe relativement inaperçu.

Les prix à l'importation aux Etats-Unis ont progressé davantage que prévu le mois dernier, vient de faire savoir le Département du Travail. Ce dernier a en effet mesuré une progression de 1,4% en rythme séquentiel, après une hausse de 0,7% en avril et contre une progression moins marquée de 0,8% anticipée par les économistes.

C'est aujourd'hui que la réunion du comité de politique monétaire de la Fed débute, mais le communiqué qu'elle publiera demain ne devrait pas déprimer les investisseurs dans la mesure où aucune hausse de taux n'est anticipée avant la rentrée.

Sur le marché des changes, l'euro faiblit encore aux alentours de 1,12 dollar et le baril de pétrole est en repli de 0,4% à 48,40 sur le WTI à New York.

Du côté des valeurs, Danone (-0,2%) parvient à surperformer le marché parisien après le relèvement de son objectif de marge opérationnelle pour l'exercice 2016.

SES (+0,8%) parvient également à émerger en territoire positif, alors que les analystes de Morgan Stanley sont repassés de 'sous-pondérer' à 'pondérer en ligne' sur la valeur.

Aveva, groupe britannique spécialisé dans l'édition de logiciels pour l'industrie, notamment pour le secteur pétro-gazier, a confirmé hier qu'il avait reçu une proposition de prise de contrôle 'révisée et conditionnelle' de la part du français Schneider Electric.

Suite à une réunion d'analystes organisée hier par Saint-Gobain, Oddo confirme son conseil à l'achat sur la valeur avec un objectif de cours de 44 E.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant